Tchad : La société cotonnière ouvre ses portes au public

Le salon national du coton, organisé par la coton Tchad société nouvelle a ouvert a été ouvert ce matin à l’antenne de coton Tchad de N’Djamena.

Ce premier salon est une occasion pour la société cotonnière du Tchad de faire connaître au public les différentes gammes de produits et rapprocher les consommateurs à l’entreprise. 
Pour le Président directeur général sortant de la coton Tchad société nouvelle, l’organisation de ce salon se justifie par l’esprit d’innovation. Pour lui , “il faut penser des pensées nouvelles, offrir d’autres opportunités d’affaires et c’est dans cet esprit qu’on a lancé, donc ce grand salon national, avec plusieurs objectifs dont le premier est de rapprocher le citoyen tchadien de son entreprise qui tient son rang. Nous avons à faire connaître nos produits, à faire découvrir notre entreprise, nous avons énormément des choses à partager”.
Selon Zouphiné Washili, technicien à la société cotonnière du Tchad le point de départ de la plantation cotonnière est le traitement de ses semences. “Par le passé, on utilisait les semences non traitées mais on s’est rendu que ces semences ne donnent pas un pouvoir de germination adéquat aux cotonniers. Il y a beaucoup de pertes de graines dans le sol, causées par les champignons. Donc, on a eu l’idée de traiter les semences à l’instar des autres pays producteurs de coton. Le but de ce traitement est de protéger la graine contre les champignons”. Indiqué Zouphiné Washili.
Chaque traitement selon lui, est espacé de quatorze jours et au bout de 120ème jour, le cotonier dévient mature et commence à ouvrir ses capsules.

Après ces phases, le coton sera égrainé, puis transmis au service chargé du traitement pour être classé en fonction de la qualité. Et les graines seront enfin envoyées à l’huilerie pour produire l’huile raffinée ou semie raffinée que propose la société cotonnière du Tchad à ses consommateurs.

Le ministre du développement industriel, du commerce et de la promotion du secteur privé, Mahamat Hamid Koua, en répondant aux questions des journalistes à l’issu du salon, a déclaré que c’est pour la première fois qu’une journée dédiée au coton par la société cotonnière du Tchad. Il a déclaré par la même occasion que  cette journée annonce la tenue de la foire internationale du coton qui aura lieu en février 2018 ici au Tchad. Il appelle cependant les tchadiens à consommer les produits de la coton Tchad société nouvelle. 

Ce salon à travers ses différents stands a permis au public de s’approprier de la chaîne de production à la coton Tchad. De la plantation, du traitement jusqu’au produit final issu du coton.

Nour Arwadaymi

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :