Tchad : la probable dernière session de l’Assemblée nationale a été ouverte

Tchad : la probable dernière session de l’Assemblée nationale a été ouverte

La session ordinaire de l’Assemblée nationale a été ouverte ce mardi au Palais de démocratie à Gassi. Au menu : plusieurs dossiers.

« L’ordre du jour est bien fourni et permettra aux députés de donner le meilleur d’eux-mêmes, en phase terminale de la troisième législature, en vue de remettre au moment venu à la nouvelle législature, une assemblée nationale ayant accompli sa mission dans un cadre parlementaire structuré, harmonisé, conformément aux dispositions et la 4e République », a déclaré Haroun Kabadi, président de l’Assemblée nationale, à l’ouverture de la session le mardi 5 mars.

Parmi les projets de loi que les députés vont examiner pendant la session ordinaire ouverte le mardi 5 mars figurent : la loi sur la couverture de santé universelle, la sécurisation des données informatiques, l’approbation des contrats de partage pétrolier, l’organisation de la profession de notaire.

En urgence, les élus du peuple auront à étudier le projet de loi sur la charte des partis politique, le régime des associations, l’organisation et le fonctionnement du Haut conseil des collectivités autonomes et des chefferies traditionnelles, la création des unités administratives des collectivités automnes.

15 questions orales

Ils se pencheront également sur d’autres projets de loi relatifs au renforcement des fondements juridiques de la 4e République.

Au total 15 questions orales avec débat portant sur le social, l’économie et la sécurité sont inscrites à l’ordre du jour.

Cette session ordinaire serait probablement la dernière pour la troisième législature qui tend vers sa fin. Car, selon les autorités, les prochaines élections législatives auront lieu en mai 2019.

Laisser un commentaire