Tchad : la Plateforme syndicale revendicative lève la grève, mais le SET dit niet

Tchad : la Plateforme syndicale revendicative lève la grève, mais le SET dit niet

EDUCATION – La Plateforme syndicale revendicative a levé son mot d’ordre de grève d’avertissement ce 29 octobre. Par contre, le Syndicat des enseignants du Tchad (Set), section de N’Djamena, dit ne pas être concerné.

C’est un mouvement à deux files. D’un coté, la Plateforme syndicale revendicative et de l’autre le Syndicat des enseignants du Tchad. La grève d’avertissement de 3 jours de la plateforme, a pris fin ce 29 octobre. Elle n’est pas renouvelée et les travailleurs sont appelés à reprendre les activités ce vendredi 30 octobre. L’information est contenue dans un communiqué signé de son porte-parole, Barka Michel.

Pendant ce temps, le Syndicat des enseignants du Tchad (Set), pourtant membre de la Plateforme, campe sur sa position. Pour le Set, c’est la base qui décide et il est hors de question de lever la grève. « La section provinciale de N’Djamena n’a pas encore levé sa grève. Nous avons déclenché notre grève le 23 octobre et jusque là, on n’a pas encore évalué. Nous allons nous retrouver avec la base pour évaluer et décider ce qu’il faut faire. Les revendications sont sectorielles. La plateforme est restée dans sa logique, nous aussi », explique Bayana Laoukoura, SG du Set provincial de N’Djamena au micro de la FM liberté.  

Pour rappel, la Plateforme revendique, entre autres, les frais de transport de 2016 et 2019 et le dégel des effets financiers des avancements et reclassements.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :