Tchad : la notion de la citoyenneté vue par Idriss Déby Itno

Tchad : la notion de la citoyenneté vue par Idriss Déby Itno

Lors de la rentrée académique de la 18e promotion de l’ENA, Idriss Déby Itno a présenté lundi une leçon inaugurale sur la citoyenneté. Qu’a dit le président tchadien ?

Il s’est littéralement transformé en professeur d’éducation à la citoyenneté. Devant plus de 130 élèves, le président Idriss Déby Itno a longuement entretenu, ce lundi 4 mars, la 18e promotion de l’Ecole nationale de l’administration (ENA) sur le la citoyenne et sa place dans la République

Pour Idriss Deby Itno, « la citoyenneté est la toute première valeur républicaine ». Mais, « le comportement de certains de nos concitoyens tranche avec ce principe cardinal », a regretté le président tchadien.

« Être citoyen, c’est être titulaire des droits, mais aussi être sujet à des obligations. C’est jouir de la chose publique mais aussi participer de façon active, déférente et responsable à la gestion de la chose publique », a-t-il précisé.

Etre citoyen, c’est aimer sa patrie.

Idriss Déby Itno, président du Tchad.

Le président Idriss Déby Itno n’a pas manqué également de rappeler que « sans le respect de la citoyenneté et des valeurs suprêmes qui lui sont rattachées, on ne peut prétendre à une quelconque paix sociale dans notre société ».

Le chef de l’Etat tchadien s’est aussi appuyé sur les dispositions des articles 53 et 54 de la Constitution de la 4e République, lesquelles stipulent que « tout citoyen est tenu de respecter la Constitution, les lois et règlements ainsi que les institutions et les symboles de la République. Les biens publics sont inviolables. Toute personne doit les respecter et les protéger ».

Au regard de tout cela, Idriss Déby Itno a conclu qu’être citoyen « c’est aimer sa patrie comme nous le recommande la sagesse prophétique et aimer les citoyens avec qui on partage cette même patrie, comme nous le recommande la sagesse biblique ».

Laisser un commentaire