Tchad: la LDTH demande au président Deby de ne pas proroger le confinement

Tchad: la LDTH demande au président Deby de ne pas proroger le confinement

Covid-19 : la Ligue tchadienne des droits de l’homme (LTDH), dénonce la cacophonie qui sévit au sein du gouvernement sur le décret portant confinement de la ville de N’Djamena. Ce décret est interprété différemment par le ministre de la santé publique, Dr Abdoulaye Sabre Fadoul et le ministre d’État, ministre secrétaire général de la présidence, Kalzeubé Payimi Deubet.

C’est à travers un communiqué de presse que la Ligue tchadienne des droits de l’homme (LTDH), a dénoncé la cacophonie qui règne ces derniers temps au sein du gouvernement à propos du décret portant confinement de la ville de N’Djamena. Sur ce, la LTDH appelle le président de la République, Idriss Deby Itno à “ne plus proroger cette mesure plus qu’injustifiée et antipopulaire“.

Selon le président de la LTDH, Me Max Loalngar, ce confinement ne reflète pas la réalité de la maladie et “ne tient pas compte de la situation sociale des populations“. Il poursuit que le pic a été atteint en mai dernier et que la situation semble être sous contrôle depuis lors. Le document de relever qu’il est injuste de l’imposer à la population qui vit au jour le jour.

La LTDH déplore l’impact que cette mesure a sur les libertés fondamentales. Pour la Ligue, ” ce décret est d’une nullité absolue et constitue une violation flagrante aux principes de la séparation des pouvoirs“.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :