Tchad : la CORPO appelle à un dialogue inclusif

Sentant le danger du climat politique très tendu au Tchad, la Coalition des Regroupements des Partis Politiques d’Opposition (CORPO) appelle au dialogue inclusif, gage de la paix sociale. C’est lors d’une déclaration faite à la presse par les partis notamment PISTE, ALNAR et PPRDT qui composent ladite coalition.

Selon le président de PISTE M. Natoï Allah Ringar, la CORPO se dit très surprise du comportement du FONAC qui n’est pas de nature à favoriser le climat social. Pour lui, le FONAC est crée pour une circonstance ou pour un intérêt égoïste anti-opposition et antisocial. Car, argumente–t-il, ce regroupement vu sa position actuelle ne favorisera pas la paix qui est acquise pendant des années au Tchad.

Pour la CORPO, les membres du FONAC sont complices du hold-up électoral du 10 avril 2016, en accompagnant Deby aux élections sans kits. Par conséquent, poursuit Ringar, ils ne doivent en aucun cas gagner la confiance du peuple.

Les membres de la CORPO appellent le peuple tchadien à rester vigilent et conscient de la situation qu’ont causée ces mêmes leaders qui ont été des hauts responsables sous Idriss Deby Itno. « Nous demandons au peuple tchadien de ne pas se laisser tromper par les hommes qui n’ont qu’un seul projet de société, le ventre. Car, on ne peut pas prétendre gouverner en voulant coûte que coûte sacrifier son peuple ou bâtir sur le sang de son peuple », claironne le porte-parole de Ringar.

Par ailleurs, ce regroupement demande l’ouverture d’un dialogue inclusif des partis politiques et de la société civile au Tchad pour un développement.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :