Tchad : la CNDH forme des commissaires  pour l’observation des prochaines  échéances électorales

Tchad : la CNDH forme des commissaires pour l’observation des prochaines échéances électorales

Société : Des commissaires de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH), suivent du 17 au 18 novembre, une formation sur l’observation des violations des droits de l’Homme en période électorale. Une formation organisée en collaboration avec le PNUD et la CENI.

A quelques mois des échéances électorales, la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH), prépare l’esprit de ses commissaires. C’est à travers une formation dont l’objectif est de renforcer les capacités des commissaires en matière de monitoring des droits de l’Homme et libertés fondamentales en période électorale. Aussi, durant le contentieux de la liste électorale. Vue l’importance de cette formation, le président de la CNDH, Djidda Oumar Mahamat, précise qu’elle “contribuera de façon générale à la création d’un climat de sécurité électorale”. Elle permettra également d’instaurer une confiance entre les acteurs électoraux et l’apaisement de l’environnement politique”.

Cette formation fait suite à un projet de PNUD portant appui au processus électoral au Tchad. Pour le représentant adjoint du PNUD, Stéphane Kimloch Pichot, la formation s’inscrit dans le cadre de l’organisation des élections consensuelles, apaisées, transparentes et conformes aux standards internationaux. Une initiative saluée par le docteur Kodi Mahamat, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Il a exhorté les participants à s’assurer que la CNDH a une valeur ajoutée à apporter dans le domaine, en raison de ses caractéristiques propres et de son indépendance. Aussi au regard du cadre d’analyse et des perspectives qu’elle peut proposer suivant une approche fondée sur les droits.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :