Tchad : la Céni évalue la phase pilote de l’enrôlement des électeurs

Tchad : la Céni évalue la phase pilote de l’enrôlement des électeurs

ÉLECTIONS – Ce jeudi 20 août, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a commencé, pour deux jours, une évaluation de la phase pilote de l’opération de révision du fichier électoral. C’est Kodi Mahamat Bam, président de ladite commission qui a lancé les travaux.

Lancée le 8 août, pour sonder la fiabilité des équipements nouvellement acquis et les compétences des agents d’enrôlement, la phase pilote de l’opération de révision du fichier électoral a pris fin. Pour évaluer ces différents points précités, le bureau exécutif de la Céni et les différents acteurs impliqués dans la conduite du processus électoral en cours, vont examiner les différents rapports émanant des zones d’opération. Il s’agit des rapports en provenance des centres de Kouba Oulanga, Mangamé, Bébédjia et 6e arrondissement de N’Djamena.

Pour le président de la Céni, Dr Kodi Mahamat Bam, cet « atelier de renforcement des capacités se veut un creuset d’échanges résilients pour procéder à une évaluation technique selon les axes, afin de sortir les forces et faiblesses du processus d’enrôlement, de  renforcer sa qualité et sa fiabilité avant le passage aux prochaines étapes ». La prochaine étape après cette phase pilote d’enrôlement est le recensement électoral qui devrait débuter en octobre selon le chronogramme publié le 7 juillet.

Il faut le savoir, ce futur recensement ne concerne que les personnes n’ayant pas été enregistrées en 2015 ou celles qui souhaitent être mutées dans d’autres circonscriptions électorales.

Il est donc question pour les acteurs de régler les lacunes au niveau des machines ainsi qu’au niveau des ressources humaines. « Les difficultés opérationnelles auxquelles vous pourriez êtres confrontés ainsi que les écueils à éviter dans le cadre de cet exercice vous seront expliqués à travers des explications des différentes thématiques selon un calendrier minutieusement calé », déclaré le président de la Céni aux personnes présentes à cet atelier.  

Il confie enfin qu’il demeure convaincu que « cette démarche pédagogique et méthodologique » permettra aux acteurs concernés d’accroître et d’améliorer leurs  capacités individuelles et leurs performances si indispensables pour la réussite de ce processus d’enrôlement gage d’élections réussies.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :