Tchad : la CENI brûle environ 10 mille doublons de cartes d’électeurs

0
5

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a procédé cet après-midi du vendredi 9 avril 2021, à son siège, à l’incinération d’environ 10.000 doublons de cartes d’électeurs.

C’est en présence d’un huissier de justice, Maître Manama Pierre, que cette opération a eu lieu. Pour le rapporteur général de la CENI, Adjib Koulamallah, à la livraison des cartes d’électeurs, la CENI a constaté qu’il y a des cartes imprimées en double. C’est pourquoi, renchérit-il, il a été demandé aux arrondissements de remonter ces cartes afin qu’elles soient incinérées. « Nous avons, pour des raisons de transparence évidente, pour organiser un scrutin libre, transparent et démocratique, nous avons voulu donc témoigner devant la presse que tous ces doublons récupérés sont incinérés devant un huissier de justice. C’est une façon aussi de la CENI de montrer sa transparence », justifie Adjib Koulamallah.

Le rapporteur général de la CENI assure que ce problème de doublons ne concerne que N’Djamena. Car, explique-t-il, N’Djamena a été la première ville prise en compte par l’opérateur, elle a donc été « la province cobaye ».  Il précise que de toutes les manières ces cartes imprimées en double « n’auraient pas pu être utilisées parce que la liste électorale est unique, elle garantit l’unicité de l’électeur ».

Leave a Reply