Tchad : la CENI a fait des recommandations pour les prochaines élections

Tchad : la CENI a fait des recommandations pour les prochaines élections

La Commission Electorale Indépendante (CENI), a présenté ce matin son rapport final allant de décembre 2013 au juillet 2016. Rapport marquant la fin de la première phase du processus électoral au Tchad. À cet effet, elle a fait des recommandations à l’endroit du gouvernement, du parlement des partis politiques, des partenaires, de la société civile, des observateurs électoraux, des médias et à la prochaine administration électorale pour corriger les insuffisances du passé.

Elle recommande au gouvernement entre autres de mettre en place la CENI un an avant le démarrage des futures opérations électorales, de mobiliser les moyens financiers pour faciliter le bon déroulement des activités, de mettre en place un dispositif pour sécuriser les matériels biométriques au Bureau Permanent des Élections, de rendre la CENI permanente comme dans certains pays pour préserver les acquis et de réduire le nombre de ses membres et de ses démembrements.

Au parlement, la CENI demande d’adapter la loi électorale, en particulier le code électoral notamment en ses articles relatifs au vote de nomade, des personnes en déplacement, à la notion des circonscriptions électorales pour la diffusion des résultats, etc.

Aux partis politiques, la commission demande que des critères de désignation de leurs représentants à la CENI soient établis, dans les démembrements et les bureaux de vote soient respectés et que ces derniers soient des personnes compétentes, expérimentées, d’une intégrité morale et d’un sens de patriotisme et d’éviter d’influencer ces membres désignés par les partis eux-mêmes.

Aux partenaires, la CENI, préconise d’œuvrer à la consolidation de la démocratie au Tchad et d’appuyer financièrement et techniquement l’organisation des prochaines élections.

À la société civile, la CENI lui demande de laisser les partis politiques aller sereinement à la conquête du pouvoir sans parti pris et jouer scrupuleusement le rôle qui le sien pendant le processus électoral.

Aux observateurs, la commission recommande de respecter strictement les règles de l’observation électorale.

Aux médias, d’observer la neutralité dans le traitement de s informations.

 

À la prochaine administration électorale de renforcer les compétences du BPE avec un personnel ayant des connaissances en informatiques et en biométrie et d’adapter ses équipements à la biométrie.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :