Tchad : la Cascidho dénonce la dépendance de la Céni dans le processus électoral

Tchad : la Cascidho dénonce la dépendance de la Céni dans le processus électoral

POLITIQUE – Le coordonnateur national de la Cascidho (Coordination des associations de la société civile et de défense des droits de l’homme), Mahamat Digadimbaye a fait une communication relative au processus électoral ce jeudi 2 juillet 2020 à son siège. Il appelle à un changement de méthode de travail au sein de la Céni (Commission électorale nationale indépendance).

Pour la Coordination des associations de la société civile et de défense des droits de l’homme, la Céni n’est et ne sera jamais indépendante, vu qu’elle reçoit toujours des orientations des politiques. « Comment voulez-vous qu’une Céni soit indépendante lorsqu’elle est sous les ordres du Cadre national de dialogue politique ou de diktat des personnalités politiques ? Comment vous-voulez qu’une Céni soit indépendante lorsqu’elle ne peut prendre à elle seule des initiatives sans une orientation des acteurs politiques », s’est interrogé Mahamat Digadimbaye.

Une Céni qui n’arrive même pas à mettre en œuvre les 10 % de son programme de préparation technique et matérielle des prochains scrutins. Voilà du fait de son incompétence l’on n’arrive même pas à organiser en décembre les législatives plusieurs fois reportées.

Mahamat Digadimbaye, coordonnateur de la Cascidho

Selon le coordonnateur de la Cascidho, si l’on ne prend pas garde, l’organe chargé d’organiser les élections risquerait de plonger le Tchad dans un vide juridique fatal. Cette déclaration fait suite à la nomination des nouveaux membres de la Céni, issus de la majorité présidentielle et de l’opposition démocratique. La Cascidho félicite toutefois ce changement dans le but de recadrer le fonctionnement de cette institution.

Elle considère que tous les plans mis en place par le bureau sortant ont échoué. D’après Mahamat Digadimbaye l’organisation crédible, transparente et indépendante des élections n’est pas uniquement une affaire de la classe politique mais aussi une affaire de la société civile et du peuple tchadien qui sont des arbitres.

Par ailleurs, la Cascidho s’engage à œuvrer pour un processus électoral calme et apaisé à travers la sensibilisation citoyenne des populations.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :