Tchad: “Je ne veux plus voir les chefs de sécurité aux ronds-points”, Idriss Deby Itno

0
635

L’insécurité dans la ville de N’Djamena préoccupe le président Idriss Deby Itno. Il ordonne aux chefs de la sécurité d’aller au plus profond des quartiers.

L’insécurité qui sévit dans la capitale tchadienne ne laisse pas indifférent le président Idriss Deby Itno. Les cas de vol, des attaques à mains armées ont retenu l’attention du président. Il ordonne donc aux forces de l’ordre de sécuriser la ville jusqu’à la profondeur des quartiers.
“Je ne veux plus voir les chefs de sécurité aux ronds-points. Ils doivent doubler de vigilance et aller dans les profondeurs des quartiers”, instruit le chef de l’État.

Au sujet de la détention des armes par des civils à N’Djamena, il met en garde les personnes qui détiennent des armes et en font usage sur la population. “La sécurité, c’est l’affaire du gouvernement”, tanche-t-il avant d’ajouter que “le moment est venu pour que la justice fasse son travail”.

Laisser un commentaire