Tchad : « Je ne peux pas une fois encore accepter que le peuple tchadien soit privé de son droit démocratique »

0
400

POLITIQUE – Lors d’une réunion tenue ce 23 juin, le chef de l’Etat, Idriss Deby Itno, s’est dit préoccupé par l’exercice des droits démocratiques des Tchadiens. C’est ainsi qu’il a invité les acteurs liés à l’organisation des élections de rendre disponible un chronogramme définitif dans une semaine.

C’est en accusateur qu’Idriss Deby Itno a dirigé une réunion avec les leaders politiques et les responsables de la Céni (Commission électorale nationale indépendante ce mardi 23 juin. Le président de la République s’est dit préoccupé par le retard constaté dans la tenue des élections. Et accuse les deux organes la Céni et le Cadre national de dialogue politique (CNDP) d’en être responsable. « S’il y a un retard aujourd’hui, c’est la responsabilité exclusive de vous. Avant de s’interroger : nous sommes en juin 2020 et vous me dites que dans 12 mois, nous ne serons pas encore prêts ? »

« C’est inacceptable. Je ne peux pas une fois de plus accepter que le peuple tchadien soit privé de son droit démocratique. » Il appelle ensuite à la responsabilité de chacun des membres de la Céni et du CNDP à fournir un chronogramme définitif des trois élections, assorti des dates précises dans un délai d’une semaine.  

Laisser un commentaire