Tchad : Installation des membres du Haut Comité des Réformes Institutionnelles

Tchad : Installation des membres du Haut Comité des Réformes Institutionnelles

Au cours d’une cérémonie solennelle organisée à la présidence de la République ce jeudi 9 février 2017, en présence du chef de l’Etat, les membres du Haut Comité des Réformes Institutionnelles.

Au total  16 personnalités composent le du Haut Comité des Réformes Institutionnelles avec comme président le chef du gouvernement, Pahimi Padacké Albert.

La mission du Haut Comité des Réformes Institutionnelles est de réfléchir et de proposer des reformes pertinentes  et adaptées aux spécificités du Tchad. «Toutes les thématiques susceptibles de concourir à la réalisation de l’objectif de consolidation des institutions et de pérennisation de la stabilité devront être abordées, sans tabou», a exhorte le chef de l’État, Idriss Déby.

Le chef de l’État, Idriss Déby Itno oriente les membres du haut comité à réfléchir sur des questions comme la forme de l’État et l’organisation territoriale de la République, comment assurer un meilleur aménagement des Grandes Institutions de l’État, quelles sont les garanties juridiques et sociales à mettre en place afin de promouvoir le rôle de la femme dans la conduite des affaires publiques, quel est le meilleur cadre d’organisation des élections futures et quelles autres dispositions législatives et constitutionnelles nécessiteraient des adaptations.

Le comité à une période de six mois pour fournir ses conclusions et et organiser un Forum National de validation des reformes.

Un commentaire

  1. Ali djalbor seid
    9 février 2017 at 22 h 48 min Répondre

    Il y a toujours des réformes institutionnelles dans la plus part des pays du monde pour que le gouvernement puisse agir selon les règles en vigueur

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :