Tchad: « il y a des moutons, des milliers de moutons, qui ont cru que confiner N’Djamena c’est confiner sa population(…) », Dr Djiddi Ali Sougoudi

Tchad: « il y a des moutons, des milliers de moutons, qui ont cru que confiner N’Djamena c’est confiner sa population(…) », Dr Djiddi Ali Sougoudi


Covid-19- le décret portant confinement de la ville de N’Djamena continue de faire débat. Le secrétaire d’État à la santé, Dr Djiddi Ali Sougoudi a fait une publication abondamment commentée.

Lors d’une conférence de presse ce 04 janvier, le ministre de la santé publique, Dr Abdoulaye Sabre Fadoul a précisé que la capitale est isolée du reste du pays et de l’extérieur mais que ce ne sont pas les habitants de N’Djamena qui sont confinés. Une précision qui intervient après la sortie du ministre d’État, ministre secrétaire général de la présidence de la République qui avait martelé que personne ne devait sortir de chez lui.

Sur les réseaux sociaux, Facebook, Twitter ainsi que d’autres canaux de communication, cette contradiction est décriée.

Mais un troisième membre du gouvernement défraie la chronique. Dr Diddji Ali Sougoudi, secrétaire d’État à la santé, à travers une publication sur sa page Facebook ce 04 janvier a affirmé ceci : « il y a des moutons, des milliers de moutons, qui ont cru que confiner N’Djamena c’est confiner sa population(…) ».

Quelques minutes plus tard, le secrétaire d’État a supprimé sa publication. Mais c’était peine perdue, car des internautes avaient déjà fait des captures d’écran. La publication est largement commenté sur les réseaux sociaux. D’après les internautes, c’est une manière pour lui de dénigrer les Tchadiens, en les considérant comme des «moutons ».

11 Commentaires

  1. Ali ab
    4 janvier 2021 at 20 h 18 min Répondre

    Un soi-disant directeur qui se permet de traiter les tchadiens des moutons ! Sans se rendre compte c’est lui-mm qui es mouton 🐑 🐑🐑 car un directeur responsable ne peut pas insulter tout un peuple

  2. Ali T Haggar
    4 janvier 2021 at 20 h 28 min Répondre

    Cet imbécile se prend pour qui?

  3. Mahamat Ali Youssouf
    5 janvier 2021 at 8 h 29 min Répondre

    Même Dieu respecte et considère l’être humain, que vous Docteur Djidi le considérer comme un mouton pour de simple raison politique …..Que Dieu accepte nos actions et nous met parmi ses humbles

  4. Ngarndinang Yorangar
    5 janvier 2021 at 8 h 56 min Répondre

    On doit respecter la logique de la vie. Se lever un petit matin insulter les Ndjamenois de mouton, c’est grave en tant que secrétaire à la santé.

  5. Haroun Mahamat Ngare Mbassa
    5 janvier 2021 at 9 h 28 min Répondre

    Hahaha que je raille bien une minute. Qui sont ces moutons ? Si on analyse le fonds de cette affirmation :il existe des moutons de luxes et des moutons de bas prix au marché. L’environnement politique tchadien est plein des schizophrènes et ce n’est pas étonnant vue toutes les décisions prises depuis mars jusqu’aujourd’hui.

  6. IBNI DJALA
    5 janvier 2021 at 11 h 51 min Répondre

    L’insultes ne fait que la haine ! Et la haine prolifère la violence .Donc faites attention à vos paroles.ne sous-estimez jamais la faiblesse d’une personne que vous le maîtrisez car la vie n’est qu’une course d’une montre

  7. Mahamat Abba
    5 janvier 2021 at 13 h 46 min Répondre

    Comme je l’ai toujours dis, la cohabitation pacifique entre les Tchadiens doit commencer par nos hautes autorités. Traiter certains de ses compztriotes des moutons ne favorise pas la bonne cohabitation . Respectons nous les uns autres.

  8. Mester Leon
    5 janvier 2021 at 14 h 42 min Répondre

    Monsieur Djiddi Ali Sougoudi vous n’êtes pas insulter les tchadienne seul l’oubli pas votre famille aussi dedans, vous savez même Dieu aussi à considérer l’être humain et vous nous insulter des moutons un jour après l’autre vous mourez et vous serez jugé devant Dieu inchaallah

  9. Bassa
    5 janvier 2021 at 20 h 41 min Répondre

    Mon Tchad, je suis injurié par quelqu’un qui est sensé soigner ton image. Un service de communication a été mis à sa disposition pour que ton image reste soignée mais helas il est passé outre et m’a insulté. En m’insultant, il s’est injurié et a ainsi terni ton image à la face du monde. Je suis sûr qu’en ce moment, au dela de tout ce qui s’ecrit ou se dit, un conflit très violent est né entre les deux entités charnelle et spirituelle de sa personne.
    Tout finit ici bas…

  10. Issac
    5 janvier 2021 at 23 h 22 min Répondre

    Parlez en tant que Docteur et un cadre supérieur du pays et non comme un enfant de la rue. C’est vraiment regrettable d’avoir des cadres comme celui-ci, qui déshonorent notre patrie

  11. Yaya Brême fouzari
    6 janvier 2021 at 14 h 51 min Répondre

    Parfois certaines oublis d où ils viennent ?Mr djiddi, si les tchadiens et tchadiennes sont de moutons à tes yeux as tu regardé au tour de toi , demande toi encore la question qui est notre berger ?si tu ne pas un mouton comment aurais-tu le courage d insulter les ndjamenois tout entier ? la vie est un cercle qui a un seul centre d inertie et n’oublis pas.il viendras un jour que tu demanderas un soutien à ces moutons et en se moments que tu réaliseras qui est moutons entre vous et les moutons qui nous y sommes .

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :