Tchad : « Il est hors de question que le gouvernement renouvelle son accord aux BDT », Daouda Elhadj Adam

Tchad : « Il est hors de question que le gouvernement renouvelle son accord aux BDT », Daouda Elhadj Adam

Le secrétaire général de l’Association pour la défense des droits des consommateurs (ADC) Daouda Elhadj Adam a fait une sortie médiatique pour s’exprimer sur divers situation qui concerne les produits de grande consommation.

Au sujet de la Convention d’établissement/Subvention de l’Etat aux BDT, l’ADC réitère son indignation face au chantage des Brasseries du Tchad à l’endroit du Gouvernement dont elle félicite et salue  pour avoir pris cette décision hautement responsable.

« Il est hors de question que le Gouvernement renouvelle l’accord d’établissement aux BDT pour faire bénéficier à cette société vieille plus d’une cinquantaine d’années  et qui détient un monopole de fait sur une dizaine de produits notamment les bières » , dit Daouda Elhadj Adam, le SG de l’ADC

Pour lui « en aucun cas, ces types d’entreprises ne doivent être subventionnés par l’Etat. Il est important de rappeler qu’une exhortation fiscale est une forme de subvention de l’Etat à cette société.”

Tout en comprenant la réaction des consommateurs des produits des BDT, l’ADC invite l’opinion publique à la vigilance sur l’amalgame et la manipulation orchestrée autour de cette affaire et par la même occasion appelle les consommateurs à une consommation modérée des boissons alcoolisées, facteurs de risque de maladies non transmissibles, de baisse de productivité et de paupérisation. Enfin, elle les exhorte à faire preuve de solidarité par rapport à tout autre problème de consommation concernant d’autres produits et services.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :