Tchad : Haoua Outman Djamé devient Point focal du Mécanisme africain d'évaluation par les pairs (MAEP)

N’DJAMENA, 11 décembre (Xinhua) — L’ancienne Déléguée générale du gouvernement tchadien auprès de la capitale, Mme Haoua Outman Djamé, a été nommée Point focal du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), selon un décret présidentiel publié jeudi sur la radio officielle.

Mme Outman Djamé, plusieurs fois ministre, remplace à ce poste Mme Mariam Ali Moussa, démise par le président Déby Itno, quelques jours auparavant, sans aucune raison officielle.

Le Point focal du MAEP, un programme accepté volontairement et d’un commun accord par les Etats membres de l’Union Africaine, en 2003, pour promouvoir et renforcer la gouvernance dans le contexte du Nouveau partenariat de péveloppement (NEPAD), est rattaché à la présidence de la République, avec rang et prérogatives de membre du gouvernement, et dispose d’un cabinet.

Chargé de veiller à la mise en oeuvre du processus, le Point focal du MAEP joue le rôle de facilitateur et veille à l’ implication effective de toutes les parties prenantes dans ce processus.

Il sert d’interface entre les structures nationales du MAEP et le Secrétariat continental du MAEP, basé à Johannesburg (Afrique du Sud).

Fin janvier 2013, à Addis-Abeba (Ethiopie), le président tchadien Idriss Déby Itno a signé le protocole d’adhésion de son pays au MAEP.

Le Tchad devra présenter son rapport-pays au forum des chefs d’ Etat du continent, au plus tard fin janvier 2015.

Le processus du MAEP s’intéresse principalement à quatre domaines précis: gouvernance politique, gouvernance économique, gouvernance des entreprises et développement socioéconomique.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :