Tchad : Gouvernement et syndicats signent un protocole d’accord

Tchad : Gouvernement et syndicats signent un protocole d’accord

NÉGOCIATION – Après avoir joué l’arbitrage entre le gouvernement et les syndicats, le président de la République a instruit les deux parties de signer un  protocole d’accord. Le document est signé ce jeudi 9 janvier 2020 à la Présidence de la République en présence du ministre secrétaire général de la présidence par intérim Hissein Brahim Taha.

Intitulé  «  PROTOCOLE D’ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT ET LES ORGANISATIONS SYNDICALES », le document de trois pages prévoit plusieurs engagements du gouvernement.  C’est un soulagement pour les travailleuses et les travailleurs.

Un comité paritaire sera mis en place pour recenser tous les actes d’avancement et de reclassement qui ne sont pas pris en compte par la Direction de la solde ; le comité va évaluer leur incidence financière ; dégeler leurs effets financiers.

En signant l’accord, la partie syndicale s’engage à s’abstenir de tout mot d’ordre de grève, à compter de la date de signature du présent accord, constructif tout au long des négociations.

Le haut comité tripartite mettra en place une équipe afin de préparer un pacte social durable dans un délai n’excédant pas 45 jours.

Pour le paiement des arriérés des frais de transport, l’accord indique que 8.800.000.000 Fcfa auraient été économisés suite à l’assainissement du fichier de la solde et de l’audit des diplômes par le comité paritaire. Ce montant pourrait être affecté au paiement des frais de transport. Le reliquat va être réglé par le gouvernement de façon graduelle.

Avec la signature de ce document, la plateforme va devoir lever totalement sa grève qu’elle a suspendu pour permettre de parapher l’accord. Si la grève est levée, les travailleurs reprendront certainement le chemin des bureaux demain 10 janvier 2020.

2 Commentaires

  1. Richard
    9 janvier 2020 at 19 h 12 min Répondre

    Tant mieux, bonne reprise de travail à tous !

  2. Dinamou Honoré
    9 janvier 2020 at 20 h 40 min Répondre

    Les responsables de plateformes ont peut être oublié certains aspects. Tel que le 13e mois, son cas n’a pas été évoqué, et aussi le cas de prime de craie des surveillants généraux, planificateurs coupé par l’IGE, on leurs demande de rembourser ces qu’ils ont perçu à compter de la date de nomination à nos jours. Et ces sont les surveillants généraux, planificateurs et autres de N’djamena seulement qui sont pris dans ce coup 👊, c’est ce qu’ils devraient aussi voir, si non ça peut soulever encore d’autres problèmes…

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :