Tchad : Gouvernement et centrales syndicales entament un dialogue

Tchad : Gouvernement et centrales syndicales entament un dialogue

Le gouvernement et la plateforme revendicative composée de L’UST, de la CIST et du SYNECS ont entamé le dialogue ce vendredi sous l’égide au Comité National de Dialogue Social (CNDS) pour une sortie de crise définitive.
A 15 jours de la fin du délai accordé par la plateforme au gouvernement pour répondre à ses revendications, le gouvernement a engagé le dialogue avec la plateforme qui avait suspendu sa grève générale le 11 janvier dernier pour une période d’un mois qui expire le 12 février prochain.
Les travailleurs qui étaient inquiets quant au silence entre les deux parties sont désormais soulagés par cette nouvelle
Le ministre de la Fonction publique, de l’Emploi chargé du Dialogue social M. Abdelkerim Séïd Bauch appelle à la responsabilité de tous durant les négociations pour parvenir à une solution attendue de tous. «Une chose est certaine, dit-il, «rien de bénéfique ne peut être tiré des positions figées et jusqu’au-boutiste où le souci constant est la recherche des solutions à cette crise». Le sort des syndicats et du gouvernement est intimement lié par le dénominateur commun à savoir l’appartenance au même pays le Tchad dont il convient de voir l’intérêt, déclare le ministre de la fonction publique.
Les représentants de la plateforme revendicative, tout en saluant la reprise du dialogue, se disent convaincus que cette rencontre conduira à une solution idoine pour sortir de cette crise.
Le président du CNDS M. Ali Abbas Séïtchi souhaite que la rencontre entre le gouvernement et les syndicats soit une occasion aux deux parties d’arriver à une solution définitive à la crise sociale.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :