Tchad-Finances publiques : comprendre les techniques d’élaboration d’un budget

Tchad-Finances publiques : comprendre les techniques d’élaboration d’un budget

Pour outiller les différents cadres des ministères à mieux élaborer leurs avant-projets de budget, le ministère des Finances et du Budget organise un atelier de formation à cet effet.

Selon les termes de référence, la faible liaison entre les avant-projets de budget élaborés par les ministères et les documents de stratégies, des orientations définies par la lettre circulaire du président de la République relative au budget et la faiblesse de la qualité des documents présentés par les ministères sectoriels lors des conférences budgétaires justifient le contexte de l’organisation de cet atelier.

Avec pour objectif principal la formation des responsables ministères sectoriels et des institutions, l’atelier est axé sur les techniques d’élaboration d’un budget. Au menu de la formation, deux présentations qui portent sur :

  • Processus d’élaboration du budget général de l’Etat pour l’exercice 2020 ;
  • Techniques d’élaboration de l’avant-projet de budget 2020.

Pour les organisateurs, plusieurs résultats sont attendus à l’issue de cet atelier entre autres la prise en compte des orientations contenues dans la lettre circulaire 2020 relative à la préparation du budget, l’assimilation des techniques de budgétisation, la maîtrise de la saisie du budget dans le CID.

En ouvrant l’atelier, le ministre des Finances Tahir Hamid Nguilin a expliqué que le Tchad s’est engagé la réforme de la gestion des finances publiques conformément aux directives du nouveau cadre harmonisé de la zone Cémac. Dans ce sens, les outils de programmation budgétaire tels que le CBMT, le CDMT et les PAP sont produits, a-t-il fait savoir. « Lors de cette journée, des précisions sur la manière de procéder à la répartition des crédits au sein de vos institutions et départements ministériels vous seront apportées. Cette répartition se fera sur la base des modèles d’avant-projets qui seront à votre disposition sous un format dématérialisé », a rassuré Tahir Hamid Nguilin aux participants.

Laisser un commentaire