Tchad : FIDA prépare un programme d’option stratégique 2020-2025

Tchad : FIDA prépare un programme d’option stratégique 2020-2025

Le ministère de l’Economie et de la Planification du développement en partenariat avec le Fonds international de développement agricole (FIDA) ont ouvert ce mardi l’atelier des parties prenantes à la préparation du programme d’option stratégique (Cosop 2020-2025) du FIDA au Tchad. Cet atelier durera 3 jours à l’hôtel La Résidence.


Ouvert à N’Djamena, cet atelier qui réunit de nombreux professionnel du secteur agricole et de la résilience du système. Il a pour objectif d’assurer une préparation participative d’un nouveau document d’option stratégique pour le programme pays de la période allant de 2020 à 2025 et son appropriation par les parties prenantes.

À travers des séances d’échanges interactifs en plénière, en travaux de groupe que l’atelier se déroulera pendant les trois jours. Les participants procéderont à la revue de la performance du programme pays du Tchad par des leçons apprises.


Aussi cet atelier permettra aux parties prenantes de s’accorder sur le diagnostic pays et les enseignements tirés et résultats des interventions antérieures. Les participants discuteront afin de convenir à des objectifs stratégiques, des résultats attendus dans la mise en œuvre du programme pays et des arrangements pour sa bonne mise en œuvre.


En lançant les travaux, le directeur général du ministère de l’Economie et de la Planification du développement a salué les efforts constants du FIDA qui vient en appui au gouvernement pour booster la mise en œuvre du plan de développement.

« Ces projets financés par le FIDA au Tchad ont été cohérents avec les priorités du gouvernement tchadien en matière de développement rural et agricole. Les interventions ont permis l’amélioration de l’accès et la gestion communautaire de l’eau dans les circuits de transhumance et ont apporté des réponses pratiques à l’insécurité alimentaire dans les pays voisins qui affecte son épanouissement », souligne t-il. Le directeur pays du FIDA, Valantine Achancho a rappeler la mission du FIDA qui est de contribuer à la réduction de la pauvreté rurale à l’amélioration de la production agricole.

Laisser un commentaire