Tchad : en l’absence de leurs avocats, les manifestants arrêtés refusent d’être présentés au public

Tchad : en l’absence de leurs avocats, les manifestants arrêtés refusent d’être présentés au public

BREVE – Mahamat Nour Ibedou de la Convention tchadienne pour la défense des droits de l’homme (CTDDH), Fatimé Abdelkerim Soumaïla, trésorière du parti Les Transformateurs, et les autres manifestants refusent d’être présentés au public par la police en l’absence de leurs avocats. Ils ont été arrêtés à la suite des manifestations du 5 et 6 février.

Un commentaire

  1. Oumar Mahamat Issac
    8 février 2021 at 13 h 02 min Répondre

    C’est une dictature sous une autre forme que la communauté internationale doit répondre

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :