Tchad : Éducation, santé et action sociale engloutissent 62% de la masse salariale par mois

Tchad : Éducation, santé et action sociale engloutissent 62% de la masse salariale par mois

Lors de la conférence de presse donnée ce samedi 24 décembre 2016 par cinq membres du gouvernement, le ministre des Finances et du Budget, Mbogo Ngabo Séli informe que la masse salariale de 35 milliards FCFA par mois a été réduite avec la coupe des primes et indemnités. Sur ce montant de 35 milliards FCFA par mois, 62% sont partagés entre trois ministères à savoir l’éducation nationale, la santé publique et l’action sociale.

« L’obsession en tant que ministre des Finances et du Budget c’est de pouvoir payer les salaires. Nous sommes en train de prendre toutes les dispositions pour honorer les salaires des mois de novembre et décembre. Il est difficile pour nous de rester insensible aux difficultés que traversent les travailleurs. C’est une erreur de croire que l’État a les moyens de pouvoir payer les salaires et qu’il refuse de faire. La crise est mondiale et affecte de manière particulière les pays de la CEMAC (communauté économique et monétaire d’Afrique centrale) æ» explique le ministre des Finances ajoutant qu’au niveau du Tchad «nous sommes fortement dépendant du pétrole et les recettes pétrolières ne sont plus au rendez-vous avec la baisse du prix et de la production. Toutes les dépenses de l’État ont été bloquées au profit de paiement de salaires», éclaire le ministre Mbogo Ngabo Séli.

2 Commentaires

  1. MPS
    26 décembre 2016 at 12 h 40 min Répondre

    C d n’importe quoi on a que 13 ans d’exploitation d pétrole avant l’indépendance jusqu’à c date d’exploitation l’Etat payent avec quoi leurs fonctionnaires? Soyez claire cela l mal gouvernance

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :