Tchad : Dja FM se félicite de la libération de son correspondant à Mongo

Tchad : Dja FM se félicite de la libération de son correspondant à Mongo

MEDIA – Ali Hamata Achene, correspondant de la radio privée Dja FM émettant à N’Djamena a été relaxé par la cour d’appel de Mongo ce mardi 14 janvier 2020 pour vice de procédure. Il a été condamné en première instance à six mois d’emprisonnement.

Dans un communiqué de presse, la radio Dja FM s’est félicitée de cette libération et salue « le triomphe de la loi ».

«  Les avocats d’Ali Hamata Achene à savoir Me Clarisse Nomaye et Max Loalngar ont soulevé lors du procès en appel la violation des dispositions de l’article 50 du code de procédure pénal dans le rendu du tribunal de première instance. C’est ainsi que la cour annule le jugement pour vice de procédure ; notamment l’article 50 du code de procédure pénale, déclare Ali Hamata Achene libre », explique la direction de Dja Fm.

Dja FM remercie tous ceux qui l’ont soutenu durant la détention de son correspondant à Mongo. Ces remerciements s’adressent à l’URPT, aux médias privés du Tchad, aux médias internationaux, aux associations des droits de l’homme, aux Tchadiens de la diaspora, à Reporter Sans Frontière (RSF), Amnesty international et le Comité de Protection des Journalistes (CPJ).

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :