Tchad : le déficit budgétaire 2014 revu à 20 milliards FCFA

N’DJAMENA, 23 mai (Xinhua) — Le déficit prévisionnel du budget général de l’Etat tchadien pour l’exercice 2014 a été revu à 20 milliards FCFA (environ 40 millions USD), selon le projet de loi de finance rectificative adopté vendredi en conseil de ministres. Dans la loi initiale, votée fin décembre 2013 par les députés, il était plus de 96 milliards F CFA (192 millions USD).

Les prévisions de recettes sont estimées à un peu plus de 1.857 milliards (contre 1.646 milliards F CFA initialement), et les dépenses à 1.877 milliards (contre 1.743 milliards F CFA).

Ce gap “sera financé par les ressources attendues de la Facilité élargie des crédits dans le cadre des programmes avec le Fonds mondial”, a précisé le compte-rendu du conseil des ministres.

Dès la mise en exécution du budget initial 2014, des éléments majeurs sont apparus rendant nécessaire sa révision, selon le texte. Il s’agit, entre autres, de la chute des recettes pétrolières consécutives à une baisse de la production dans le bassin de Doba, le retard accusé dans la mise en exploitation de nouveaux champs, la hausse des dépenses liées aux travaux d’organisation du prochain sommet de l’Union africaine (prévu en 2015 à N’Djaména), la prise en charge de nos compatriotes rapatriés de la Centrafrique et le remboursement de prêts.

Le projet de loi de finances rectificative devra être immédiatement soumis à l’examen de l’Assemblée nationale, réunie en session depuis début avril.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :