Tchad : deux agents des eaux et forêts suspendus par le gouverneur du Ouaddaï

Tchad : deux agents des eaux et forêts suspendus par le gouverneur du Ouaddaï

Le gouverneur de la province du Ouaddaï a suspendu hier jeudi deux agents de la protection des eaux et forêts pour “arnaque”.

C’est dans la commune de Chokowen, sous-préfecture de Wadi Hamra, département de Ouarra province du Ouaddaï que s’est déroulée l’opération de la mission des agents des eaux et forêt.

La mission a été conduite par Mahamat Wardougou qui est envoyé dans la zone pour protéger l’environnement. Une fois sur place, Mahamat Wardougou a exigé aux chefs des villages de payer 300 000  FCFA comme taxe environnementale annuelle.

Dépassés par l’exigence du chef de mission, les villageois ont essayé de résister tout en informant la CTDH. Mais la pression de l’équipe de Mahamat Wardougou a eu raison des villageois qui ont fini par payer la somme exigée.

Le deuxième à être suspendu par le gouverneur est le commandant Mahamat Hachim chef de la brigade mobile de lutte contre la dégradation de l’environnement dans le Ouaddaï. Il est accusé de complicité avec l’équipe de Chokoyen.

Le gouverneur du Ouaddaï, Ramadan Erdebou, étant informé par un communiqué de la convention tchadienne de défense de droit de l’Homme, les a suspendus ce jeudi 14 novembre en présence du ministre de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche Ibrahim Mahamat Djamaladine en mission dans la province. Le gouverneur Ramadan Erdebou a demandé au ministre en charge de l’Environnement d’envoyer des agents qualifiés capable de protéger l’environnement et non d’arnaquer les paisibles citoyens.

Le ministre de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche a félicité le gouverneur pour le travail abattu et a demandé à l’équipe de protéger l’écosystème  et non se servir.

Mahamat Nasradine

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :