Tchad: des personnalités qui sont mortes en 2020

L’année 2020 qui vient de s’achever a emporté avec lui quelques personnalités du pays. Les causes de leurs décès sont diverses, dont la Covid-19.


Le premier est Fati Douga, le maire de la commune du 2e arrondissement de la ville de N’Djamena. Il a rendu l’âme dans la nuit du mardi 12 au mercredi 13 mai 2020 à l’hôpital de la Renaissance de suite de Covid-19.

Le 17 mai 2020, alors que le pays est entré depuis deux mois dans la crise sanitaire due à la Covid-19, un haut cadre du ministère de l’éducation nationale et de la promotion civique tire sa révérence. Il s’agit de Dibé Gali, directeur général dudit ministère. Selon les témoins, il aurait présenté des symptômes de Covid-19 avant de rendre l’âme.

Le 23 mai, l’ambassadeur de la République du Tchad en Côte-d’ivoire, Mahamat Abdérahim Acyl a subi une attaque cardiaque qui a conduit à sa mort. En dehors de la Côte d’Ivoire, il avait été ambassadeur du Tchad au Soudan, et a occupé plusieurs autres postes dans les représentations diplomatiques de son pays.

Trois semaines après, exactement, le 13 juin, Bourkou Louise quitte la terre des hommes, à l’âge de 85 ans. Elle est la première femme député du Tchad. Celle qui était considérée comme le symbole de la politique féminine à l’Assemblée nationale s’opposera à la révolution culturelle, imposée par l’ancien président Ngarta Tombalmbaye dans les années 1970, et quitte le parti. Elle restera ensuite au ministère de l’éducation jusqu’en 1977

Le 30 septembre, l’ancien chef d’état-major général des Armées, 2e adjoint, le général Nguinambaye Michel Bardé a rendu l’âme.
Homme de terrain, il avait pris la tête d’un bataillon en 2015 dans le bassin du Lac Tchad lors d’opérations militaires antiterroristes dans le cadre de la Force mixte multinationale.


Le 27 décembre, le gouverneur de la province du Batha est décédé. Lr général de corps d’armée, Benaïndo Tatola est mort de suite de Covid-19. Il avait été testé positif depuis le 24 décembre. Le même jour, plusieurs de ses collaborateurs ont été mis en quarantaine.

2 Commentaires

  1. Diallo
    6 janvier 2021 at 18 h 07 min Répondre

    Dommages que vous en oubliez tant d’autres. Des hommes vaillants qui ont servi ce pays et aucun hommage n’a été rendu.

  2. KHADIDJA
    7 janvier 2021 at 17 h 12 min Répondre

    Allah yarhamoum bel djanna et paix a leurs ames

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :