Tchad :des manifestations réprimées à N’Djaména

Des jeunes du quartier Abena et Chagoua ont répondu à l’appel à la marche lancé par des partis politiques et associations de la société civile. Cette marche n’a duré que quelques minutes, car les agents de la police ont, à coup de tirs de gaz lacrymogènes, dispersé les manifestants.

Malgré une forte présence policière dans les quartiers Abena et Chagoua, des jeunes étaient sortis dans la matinée de ce samedi 20 mars, sur l’avenue Mathias Ngarteri brûler des pneus. Quelques minutes plus tard, les policiers sont intervenus pour les disperser en tirant de gaz lacrymogènes. Les sapeurs pompiers se sont aussitôt dépêchés sur les lieux pour éteindre les pneus brûlés par les marcheurs.

Il faut rappeler que cette marche dite ” Wakit Tama 2” ( C’est le moment en arabe), vise à dire non à un sixième mandat du président Deby. Son interdiction à la veille par les autorités, n’a guère dissuadé ses initiateurs.

En ce moment, quelques leaders et initiateurs de cette marche viennent d’être arrêtés par les forces de l’ordre.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :