Tchad : des magistrats se plaignent des conditions de leur travail

Tchad : des magistrats se plaignent des conditions de leur travail

Le syndicat des magistrats du Tchad a fustigé à travers un communiqué de presse  le dysfonctionnent de la justice caractérisé par les ingérences  intempestives de la chancellerie sur le cours normal de la justice.

La libération des condamnés dans des conditions illégales qui a eu lieu le 9 octobre dernier au Tribunal de Grande Instance de N’Djamena est venue exacerber la colère des magistrats. 

En plus, les magistrats constatent que les  ingérences de la chancellerie sur les affaires de la justice entravent leur travail. Il s’agit des libérations illégales et arbitraires ; interpellation injustifiée des magistrats du siège par cette autorité de tutelle pourtant ces derniers sont soumis qu’à l’autorité de la loi; les menaces qui pèsent sur les juges par le fait des libérations illégales des personnes condamnées…

Le syndicat des magistrats  en réaction  à tous ces faits graves convoque tous les magistrats à une importante assemblée générale, le 21 octobre 2019.

Laisser un commentaire