Tchad : des centres de santé seront construits pour les réfugiés

Tchad : des centres de santé seront construits pour les réfugiés

Dans le cadre de son partenariat avec le gouvernement tchadien, le Haut-commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (HCR) entend construire des centres de santé dans les camps de réfugiés du Tchad.

Les crises que vivent les populations des pays voisins du Tchad ont augmenté considérablement le nombre des réfugiés dans ce pays. Et cela n’est pas sans conséquences, surtout sanitaires. Pour appuyer le gouvernement tchadien à faire face à la mauvaise situation sanitaire qui prévaut dans les camps des réfugiés, le Haut-commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (HCR) entend créer des centres de santé dans lesdits camps.

L’annonce de ce projet a fait l’objet d’une séance de travail entre le ministre tchadien de la Santé publique, Pr Mahamoud Youssouf Khayal et le représentant assistant du HCR, Tshilombo Mbav César, ce 26 août 2019.

Ces structures de santé que le HCR veut construire seront équipées en matériel et les professionnels de santé seront également formés pour la prise en charge des réfugiés souffrant d’une pathologie quelconque.

Tshilombo Mbav César a saisi l’occasion pour plaider pour l’intégration de ces centres de santé dans le système de santé du Tchad. Selon lui, « son institution est toujours engagée à accompagner le gouvernement tchadien à travers le ministère de la Santé publique ».

Cet engagement de cette agence onusienne en faveur du gouvernement tchadien et surtout des réfugiés est vivement apprécié par Pr Mahamoud Youssouf Khayal qui déclare que « le gouvernement entend travailler en concertation avec les partenaires humanitaires pour fournir de manière adéquate des services sociaux de base aussi bien aux réfugiés qu’aux communautés hôtes ».

Ce projet est le résultat de la coopération que tissent le gouvernement tchadien et cette agence des Nations-Unies.

Un commentaire

  1. S'agissant Prosper
    27 août 2019 at 12 h 57 min Répondre

    C’est un très bon geste humanitaire. Que ce projet réussisse pour le bien des réfugiés ainsi qu’aux autochtones vivant dans les zones sélectionnées.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :