Tchad: contestation au sein du Cadre national de dialogue politique

Tchad: contestation au sein du Cadre national de dialogue politique

Le Collectif des partis politiques de l’opposition (CPPO) avait prévu un sit-in devant le bureau du Cadre national de dialogue politique (CNDP) le 2 janvier 2018. Cette activité est motivée par l’expiration du mandat du bureau actuel de cet organe dirigé par le secrétaire général du Mouvement patriotique du salut (MPS), Mahamat Zene Bada. Le 1er janvier le ministère de l’administration du territoire a interdit.

Selon le CPPO le mandat des membres du CNDP est arrivé à expiration depuis le 24 novembre 2018 et il faut procéder à son renouvellement dans les plus brefs délais. « Le collectif des partis politiques de l’opposition demande au président de la République garant du CNDP de faire respecter la volonté de l’assemblée générale des partis politiques en convoquant une assemblée générale afin de renouveler le mandat pour éviter le désordre dans les jours à venir » peut-on lire dans un communiqué de presse signé du porte-parole du CPPO, Martin Felix Kodjiga

Le collectif a même adressé une note au président de la République, Idriss Deby Itno, pour exprimer son indignation et surtout lui demander en sa qualité de garant du CNDP d’organiser une assemblée générale pour changer le bureau actuel.

Laisser un commentaire