Tchad : condamnation à perpétuité confirmée en appel contre l’ex-président Hissène Habré

Tchad : condamnation à perpétuité confirmée en appel contre l’ex-président Hissène Habré

La condamnation à perpétuité rendue en première instance contre l’ex-président tchadien Hissène Habré a été confirmée ce jeudi, en appel, a-t-on appris de source judiciaire à Dakar.

Les victimes de son régime se sont regroupées à leur siège au quartier Chagoua pour vivre cet événement. Lorsque le verdict est tombé les victimes ont applaudis la nouvelle avec des tonnerres de Youyou.

Me Jacqueline Moudeina se dit heureuse, car elle s’attendait à cette confirmation. Pour le président des victimes Clément Abay Fouta, c’est un message à tous les dictateurs. Pour les avocats commis d’office à Hissein Habré, la cour d’appel n’a pas été pertinente.

Hissène Habré avait été condamné en première instance à la prison à perpétuité pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité, actes de tortures et viols.

Ce verdict a été prononcé par les Chambres africaines extraordinaires d’appel, réunies à Dakar, siège de cette juridiction spéciale, composée de juges africains. Il met fin à la procédure déclenchée par les victimes depuis vingt ans.

Hissène Habré, emprisonné à Dakar, ne reconnaît pas les Chambres africaines extraordinaires. Il a gardé le silence pendant tout son procès en première instance et n’a pas parlé aux avocats commis d’office pour sa défense.

Laisser un commentaire