Vendredi 7 mai 2021

Tchad : cinq choses sur Pahimi Padacké Albert, le Premier ministre de transition

Le 26 avril 2021, Pahimi Padacké Albert a été nommé Premier ministre de transition. Cinq choses sur lui pour vous permettre de mieux le connaitre.

  • Ministre à 27 ans

La nomination en juillet 2020 de Routouang Mohamed Ndonga Christian et d’Amina Priscille Longoh, tous deux âgés de 29 ans à l’époque a été saluée comme une précocité remarquable. Mais Pahimi Padacké Albert (PPA) était encore plus jeune quand il a fait son entrée au gouvernement. En effet, à sa nomination à la tête du ministère des Finances et de l’Informatique en avril 1994, le natif de Gouin dans le Mayo Kebbi Ouest n’avait qu’un peu plus de 27 ans.

  • Une riche carrière gouvernementale

Pahimi Padacké a été neuf fois membre du gouvernement. A sa nomination en 1994, il multipliera les va et vient et les postes. Ainsi, après le département des Finances et de l’Informatique d‘avril 1994 à mai 1995, il sera ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat (1997), secrétaire d’Etat aux Finances (février à avril 2001), ministre du Pétrole, des Mines et de l’Energie (avril 2001 à janvier 2002), ministre sans portefeuille (janvier à juin 2002), ministre de l’Agriculture (août 2005 à mars 2007), ministre de la Justice, Garde des Sceaux (du 6 mars au 23 avril 2008 avec gestion du dossier ” Arche de Zoé”), ministre des Postes et des Technologies de l’Information et de la Communication (avril 2008 à mars 2010), ministre à nouveau de l’Agriculture et de l’Irrigation (mars 2010 à juin 2011).

  • Premier ministre deux fois

En tant qu’allié au Mouvement patriotique du salut (l’ancien parti au pouvoir), le président du Rassemblement national des démocrates tchadiens (RNDT-Le Réveil) a été nommé Premier ministre le 16 février 2016. Confirmé à son poste après l’élection d’avril de la même année, il restera à ce poste jusqu’à sa suppression avec la promulgation de la Constitution de la 4ème République le 4 mai 2018.

Le 26 avril dernier, il retrouve ce poste restauré par le Conseil militaire de transition (CMT). Il va former un gouvernement de transition pour organiser le dialogue national inclusif devant jeter les bases du Tchad post-transition.

  • Trois fois candidat à l’élection présidentielle

Après avoir été directeur de campagne de Delwa Kassiré Coumakoye en 1996, Pahimi Padacké Albert le quitte la même année pour fonder le RNDT-Le Réveil dont il défendra les couleurs à trois reprises à l’élection présidentielle, soit en 2006, 2011 et 2021. Il a recueilli respectivement 7,82% (3ème sur 5 candidats), 6,23% (2ème sur 3) et 10,32% (2ème sur 10 candidats dont 3 ont boycotté l’élection).

  • Vie parlementaire

PPA a été député de 2011 à sa nomination comme Premier ministre en 2016 au nom du Rassemblement national des démocrates tchadiens (RNDT-Le Réveil), le parti qu’il a créé en 1996. A ce titre de député, il a dirigé le groupe parlementaire de son parti. Il a également été vice-président du parlement de la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) de 2011 à 2016.

Ecobank 2

Leave a Reply

économie

Tchad : trois pasteurs suspendus des activités religieuses jusqu’à nouvel

Par l’arrêté no 077 du 6 mai 2021, le ministre de l’Administration du Territoire et des Collectivités Autonomes décide de suspendre les pasteurs Kelepetté...

Gouvernement de transition : Mahamat Ahmat Lazina coupe le pont avec ses compagnons de Wakit tama

Le 2 mai courant, le Premier ministre de la transition, Pahimi Padacké Albert a dévoilé la liste des membres de son gouvernement. Parmi eux,...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
47 votes · 48 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité

Publicité canal Plus