Tchad : la CENI dissoute

Par un décret signé par Idriss Deby Itno président de la république du Tchad, le décret nommant les membres de la commission électorale nationale indépendante a été annulé (dans tous ses effets).

Cette décision été prévisible aux regards des sorties ces derniers jours des ténors du MPS. Apparemment le choix du prédisent actuel de cette commission ne faisait pas l’affaire du parti de Bamina. Son secrétaire général Mr Mahamat Ali Abdallah n’a pas ménager ses efforts pour faire comprendre à l’opinion qu’il n’y avait pas consensus en ce qui se rapporte à la désignation du président de la CENI.

Le président de la CENI serait d’une “moralité douteuse” selon le MPS. Et pourtant la nomination de Mr Madjirangué Madjibaye Jean-Pierre a été salué en son temps par une grande parti de la classe politique y compris le MPS. Vu que la désignation du président est soumise à un consensus selon nos lois. Alors que s’est il passé?

Il était sur la sellette pour son intransigeance

“Nous sommes en train d’attendre des propositions pour un nouveau président de la CENI”, a déclaré M. Kalzeubé Pahimi Deubet lors de la présentation de son discours de politique générale. Cette sortie du PM avait sonné le glas.

Que nenni! S’insurge le député Yorongar Ngarledji “qui n’a pas de dette?” “Ce problème de moralité est un faux problème”. Il se dit à N’Djamena que l’homme est du genre intransigeant, penche pour l’opposition, “peu”pour ne pas dire “non” malléable. Des échéances électorales sont prévues les deux années à venir. Ce qui, en soit pourrait être problématique pour le MPS. Quoi qu’il en soit, ils ont fini par le mettre sur la touche.

La CENI est constituée de 40 membres (17 pour la majorité présidentielle, 17 pour l’opposition et 6 pour la société civile) le président est choisi d’un commun accord.

Vous pouvez lire Décret ICI

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :