Tchad : célébration de la journée de la liberté et de la démocratie

Tchad : célébration de la journée de la liberté et de la démocratie

1er décembre 1990 – 1er décembre 2019, cela fait 29 ans que le Tchad a instauré un régime dit “démocratique”. En commémoration de cette journée dite “de la liberté et de la démocratie”, un gigantesque défilé militaire a eu lieu ce matin à la Place de la nation à N’Djamena.

Arrivé à la Place de la nation où se déroule la cérémonie de prise d’arme, le président de la République, chef de l’Etat, chef suprême des armées a rendu hommage aux vaillantes forces armées tchadiennes en déposant un pot de fleurs au monument aux morts.

Ce sont les détachements du Groupement des écoles inter armées (GEMIA), le détachement de la Gendarmerie nationale, celle de la direction générale des services de sécurité des institutions de l’Etat (DGSSIE), de la Police nationale et autres qui ont défilé.

Démonstration du Groupement mobile d’intervention la Police avec trois catégories de chiens : une race pour détecter les stupéfiants, une pour les manifestations et la dernière pour les attentats. Les éléments du GMIP ont procédé à quelques techniques d’intervention à travers des démonstrations d’attaques et de défense, des parades…

Le Mouvement patriotique du salut (MPS) est le fruit de l’union des fils du Tchad qui sont contre l’oppression du régime de l’ancien président Hissein Habré.  C’est ainsi qu’un congrès s’est tenu à Bamina à l’Est du pays pour créer ce géant parti politique.  Le MPS enregistra dans ces rangs plusieurs intellectuels tchadiens exilés.

C’est avec peu de moyens militaires que le MPS a renversé le régime Habré. C’est le courage et l’envie de libérer le Tchad de la gestion dictatoriale que le MPS a donné la liberté aux Tchadiens. 

Laisser un commentaire