Tchad : ce qu’il faut savoir sur le parcours de Brahim Mahamat Djamaladine, nouveau ministre de l’environnement

Tchad : ce qu’il faut savoir sur le parcours de Brahim Mahamat Djamaladine, nouveau ministre de l’environnement

Il est le nouveau patron du ministère de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche. Ce 03 juillet, Brahim Mahamat Djamaladine vient de prendre officiellement fonction en remplaçant Sidick Adelkerim Haggar. Qui est-il ? Quel est son parcours ?

L’homme n’a pas une expérience dans le secteur environnemental mais cela ne l’empêche pas de prendre la responsabilité de ce ministère. Très jeune, Brahim Mahamat Djamaladine est intéressé par le domaine de la gestion, ce qui lui a permis d’avoir un baccalauréat série G2 en 1989, au lycée technique commercial de N’Djaména.

Aujourd’hui, il est nanti d’une maitrise professionnelle en analyse et gestion des projets ; diplôme qu’il a obtenu à l’Ecole supérieure de l’informatique et de l’électronique (EIE) de N’Djaména.

A lire aussi : Brahim Mahamat Djamaladine prend fonction au ministère de l’Environnement

Toute sa formation post-universitaire, il l’a consacré au domaine de la gestion et de la comptabilité : licence en Gestion, option Comptabilité et Finances ; diplôme en Management des entreprises et des organisations (D.M.E.O) ; Brevet de technicien supérieur en comptabilité et gestion.

Parlant de sa carrière professionnelle, Brahim Mahamat Djamaladine a fait ses preuves dans différents départements notamment au ministère des Finances et du Budget, à la direction générale des Impôts puis à la direction du Contrôle fiscal depuis mars 2015 jusqu’à sa nomination. Il a aussi exercé au ministère de l’Assainissement public et de la Bonne Gouvernance en tant que directeur adjoint à la Sensibilisation, à l’Éducation et à l’Information entre mars 2014 et février 2015. Brahim Mahamat Djamaladine a été aussi cadre au ministère chargé de Contrôle général d’Etat et de Moralisation comme chef de service à la Direction du contentieux économique et financier entre août 2009 et janvier 2011. Au ministère de la Santé publique, il a exercé comme Responsable administratif et financier de juillet 2003 à septembre 2005.

Mais à partir d’aujourd’hui, 03 juillet 2019 c’est des nouveaux défis qui se présentent à lui. Brahim Mahamat Djamaladine doit transposer ses compétences en gestion pour mieux diriger le ministère de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche dont il a désormais la responsabilité.

Laisser un commentaire