Tchad: “Ce n’est pas le confinement qui va faire taire les grognes de la base…”, Ngartoïdé Blaise

Pour raison de confinement de la ville de N’Djaména, les écoles qui devraient reprendre ce lundi, 04 janvier, restent toujours fermées. Mais pour le secrétaire général du Syndicat des enseignants du Tchad (SET), Ngartoïdé Blaise, ce n’est pas cette situation qui va empêcher la grève qu’ils préparent.


Le décret du 31 décembre 2020, instaurant le confinement dans la ville de N’Djaména pour une période d’une semaine renouvelable, oblige aussi les écoles et universités de la capitale à rester fermées. Pourtant, le Syndicat des enseignants du Tchad (SET) préparait de son côté une grève dans les écoles publiques.

Pour Ngartoïdé Blaise, secrétaire général de ce syndicat, interrogé par la radio FM Liberté, “ce n’est pas ça qui va empêcher l’action syndicale que les gens se préparent pour lancer”. Pour le moment, dit-il, “on attend la réunion de la plateforme. Si elle arrive à se tenir, nous allons entrer dans la danse…Ce n’est pas le confinement qui va faire taire les grognes de la base par rapport à tous les mensonges du gouvernement”.

Selon ce leader syndical, le fait de fermer les écoles à chaque occasion, traduit le désamour du gouvernement face à l’éducation qui est pourtant capitale.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :