Tchad : Care International renforce la capacité des acteurs de la santé de reproduction

Tchad : Care International renforce la capacité des acteurs de la santé de reproduction

L’ONG Care International a organisé un atelier d’orientation des parties prenantes sur l’implication clinique et juridique de la loi 006 sur la santé de reproduction.

Dix-sept  ans son adoption, le décret d’application devant garantir et renforcer la mise en œuvre de la loi 006 portant sur la santé de reproduction n’a pas été pris. Plusieurs actions et efforts de plaidoyer menés par les différents acteurs ont permis, en 2018, la validation dudit décret. Mais la loi reste méconnue et cela entraine des conséquences sur des femmes et des prestataires de soins.

Dans l’optique de la vulgariser que Care en collaboration avec le ministère de la santé publique a organisé cet atelier pour faciliter la connaissance de cette loi. Pour cela, l’ONG a demandé l’expertise d’un juriste et un médecin pour faciliter la compréhension afin d’orienter les différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre de la loi 006/PR/2002.

 « Nous voudrions bien contribuer à la réalisation bien que minime de cet engagement au côté du ministère de la santé publique et plus précisément à celui de la direction de la santé de la reproduction », a déclaré la directrice pays de Care international, Gladys Archange Guerrier.

Cet atelier a réuni une trentaine de participants constitués des prestataires de soins, des avocats, des bâtonniers, des policiers, des gendarmes, des organisations qui interviennent dans la santé de reproduction, le ministère de l’action sociale ainsi que les médias. Cet atelier sera aussi organisé dans les autres provinces du tchad afin tout le monde ait accès à la santé de reproduction, a déclaré la directrice pays de care international.

Prenant part à l’ouverture de l’atelier, la directrice de la Santé de la reproduction et de la vaccination, Dr Grace Kodindo a souligné que l’organisation de cet atelier cadre parfaitement avec l’objectif global du PNDS 3 qui voudrait assurer à la population l’accès universel aux soins de santé de qualité, globaux, intégrés, continus et centrés sur la personne afin de contribuer efficacement au développement socio-économique du pays.

Laisser un commentaire