Tchad : à la mairie de Moundou, les arriérés de salaires ne sont que triste souvenir

Tchad : à la mairie de Moundou, les arriérés de salaires ne sont que triste souvenir

PROVINCES – La commune de Moundou n’est plus perturbée par les grèves à répétition des agents qui revendiquent 24 mois d’arriérés de salaire. La nouvelle équipe qui voulait se démarquer de celle qui l’a précédée a apuré tous les arriérés de salaire  et ramener le calme et la sérénité à la Mairie.

Le personnel de la Mairie de Moundou a retrouvé le sourire. Depuis l’arrivée du nouvel exécutif communal, des  efforts énormes ont été fournis pour éponger les arriérés de salaire du personnel.  Ce dernier avait accusé 24  mois d’arriérés. Ce qui a créé des tensions puisque le personnel avait débrayé pour contraindre les responsables à entendre leur cri de détresse.  Aujourd’hui, l’on ne parle plus d’arriérés. Les agents n’attendent que leur salaire du mois de juillet en cours, assène un élément de la police municipale.

Les périodes sombres que la commune a traversées ne sont qu’un lointain souvenir. Certaines langues laissent entendre que la commune de Moundou a été victime de la « gestion calamiteuse ». C’est une municipalité  qui  fait suffisamment des recettes mais le plus souvent cet argent prend une destination inconnue. Il se raconte que  certains  collecteurs véreux  détournent systématiquement l’argent des taxes et autres sans être inquiets. Et cela  avec la  complicité  de certains responsables. L’équipe relookée a travaillé d’arrache pied  pour redonner  espoir au personnel en désarroi.  Il faut mettre à l’actif de cette équipe  plusieurs travaux de réhabilitation et d’électrification  de certains ronds-points de la ville plongés dans le noir depuis longtemps.

Selon des sources concordantes, un accord a été signé avec un organisme de la place  dans le but de réhabiliter plus de 800 poteaux pour remettre en marche l’électrification de la capitale économique.  Ce travail est apprécié par les populations.  Certaines personnes estiment que le nouvel exécutif communal a une vision pour changer le visage hideux de la ville de Moundou. Celle causée par la mauvaise gestion  depuis que les édiles qui se sont succédé à la tête de cette commune ont passé le clair de leur temps à se tirailler et à se glisser des peaux de banane  au lieu de travailler  pour le bien-être de la population.

Le nouveau secrétaire général de la Mairie  est au four et au moulin afin de sortir Moundou  la coquette ville  de l’ornière et  espère que sa commune  va  retrouver  bientôt  ses lettres de noblesse.  Il bénéficie de tout l’appui de son staff  et de sa tutelle.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :