Mardi 15 juin 2021

Tchad : 8 commissaires de la Commission nationale des droits de l’homme destituent le président Djidda Oumar Mahamat

Par une décision ce 20 mai 2021, huit (8) commissaires de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) décident de destituer le président de ladite institution Djidda Oumar Mahamat.

Ces huit (8) commissaires, réunis en en session plénière extraordinaire ce 20 mai 2021, après analyse du fonctionnement de la Commission nationale des droits de l’homme, décident « de la destitution de manière unanime de Monsieur Djidda Oumar Mahamat de sa qualité de Président de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) à compter de ce jour 20 mai 2021 ».

Les signataires du document mentionnent que dès lors, tout acte posé par Djidda Oumar Mahamat à compter de la date de sa destitution n’engagera pas la responsabilité de la CNDH.

Ils décident donc de l’instauration d’un intérim. Cet intérim sera assuré par le rapporteur général Belngar Larmé qui, dans l’ordre de préséance vient après le président. « L’intérimaire sera chargé d’assurer la gestion des affaires courantes et de préparer l’organisation d’une nouvelle élection sous l’égide du Ministre de la justice, Chargé des Droits Humains », précise la décision.

En rappel, le 4 mai dernier, à travers une note, huit commissaires de la CNDH ont reproché trois choses au président de la CNDH, notamment la gestion administrative, financière et des ressources humaines qu’ils jugent peu orthodoxe, les sorties médiatiques sans concertation préalable des commissaires et le non respect des procédures de recrutement lors du recrutement du secrétaire général et du secrétaire général adjoint de l’institution.

En conclusion, ces commissaires ont donné une semaine au président Djidda Oumar Mahamat pour annuler sa décision du recrutement du SG et du SGA de la CNDH et de fournir les rapports narratifs et financiers de l’institution qu’ils l’accusent de ne pas communiquer aux commissaires.

Le président de la CNDH que nous avons alors tenté de joindre  par rapport à ces accusations n’a pas répondu à notre sollicitation.

C’est donc suite à leur ultimatum que les commissaires ont pris la décision de le destituer ce 20 mai 2021.

Les huit commissaires qui ont signé la note du 4 mai sont : Abdel-Aziz Abakar Adam, Al-Abid Moustapha Al-Bachir, Banadji Boguel Pyrrhus, Dergue Nya Michel, Diane Sobmeka Pofinet, Lambatim Nadjilengar Helène, Nehoudamadji Naïlar et Belngar Larmé.

Mais Nehoudamadji Naïlar ayant été nommée conseillère à la présidence de la République ne figure pas sur la liste des signataires de ce 20 mai. C’est Miamardé Zara (qui était en voyage lors de la signature de la note du 4 mai) qui s’ajoute aux sept autres.

La CNDH étant composée de onze (11) commissaires, après la nomination de  Nehoudamadji Naïlar à la présidence de la République, c’est donc huit (8) commissaires sur dix (10) qui ont décidé de destituer le président Djidda Oumar Mahamat.  

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Réconciliation nationale : le système des Nations unies engage une concertation avec le gouvernement du CMT

Le système des Nations unies au Tchad a organisé ce lundi 14 juin 2021, une concertation de ‘’Haut niveau’’ en faveur de la réconciliation...

Médias : le bras de fer entre le personnel et la direction générale de l’ATPE se poursuit

La visite du ministre  de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Abderaman Koulamallah, à l’ATPE (Agence Tchadienne de Presse et d’Edition), le 1er juin dernier ...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
223 votes · 224 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité