Tchad: 75,9 millions d’euros pour la réhabilitation et l’extension du système d’adduction d’eau potable à N’Djamena

Tchad: 75,9 millions d’euros pour la réhabilitation et l’extension du système d’adduction d’eau potable à N’Djamena

Le ministère des Finances et du budget et  l’Agence française de développement (Afd) ont signé, ce jeudi 26 novembre,  deux conventions de financement d’un projet de réhabilitation et d’extension du système d’adduction d’eau potable dans la capitale.

Le projet de réhabilitation et d’extension d’adduction d’eau potable à N’Djamena est cofinancé par l’Afd,  l’Union européenne et les Pays-Bas. Le financement de ce projet est d’un montant de 75,9 millions d’euros.

Il vise à améliorer les conditions de vie des habitants grâce à un meilleur accès à l’eau potable dans les zones urbaines et péri-urbaines de la capitale tchadienne. « Ces conventions ont des enjeux politiques parce que c’est au service de développement du Tchad et plus particulièrement de sa capitale », souligne l’ambassadeur de la France au Tchad, Bertrand Cochery.

Ce nouveau projet permettra de financer la mise à niveau technique des infrastructures d’approvisionnement en eau potable, ainsi que le renforcement des capacités de la Société tchadienne des eaux (Ste) en charge de l’exploitation de ces infrastructures.

Les réalisations prévues comprennent la création d’un nouveau champ captant avec 3 nouveaux forages à l’ouest de la capitale, la construction de 2 châteaux, l’aménagement de 205 km de conduites de distribution, la réhabilitation de 12 châteaux d’eau, de 33 forages et de 52 km de conduites défaillantes. A cela s’ajoutent l’aménagement et la réhabilitation de plusieurs milliers de branchements et compteurs pour les particuliers. Les travaux dureront 5 ans.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :