Tchad : 510 pompes à motricité humaine offertes par la Chine

Tchad : 510 pompes à motricité humaine offertes par la Chine

HYDRAULIQUE – Le ministère de l’Environnement et l’ambassade de la Chine au Tchad ont signé le lundi 13 janvier 2020 un protocole de mise en oeuvre de la convention de don de la République de Chine à la République du Tchad dans le domaine de l’approvisionnement en eau potable. Un don d’un montant de plus de 43 milliards de francs CFA.

En tout ce sont 510 pompes à motricité humaine, 57 points d’adduction d’eau potable, 18 puits pastoraux et 129 ouvrages d’assainissement qui seront réalisés dans le cadre de la convention de don de la République populaire de Chine à la République du Tchad. Ce projet bénéficiera à trois provinces du Tchad à savoir le Mandoul, le Salamat et le BET. Le protocole de mise en oeuvre de cette convention est signé le lundi 13 janvier 2020 par le ministre de l’Environnement, Brahim Mahamat Djamaladine et l’ambassadeur de la Chine au Tchad, Li Jin Jin.

Pour le ministre de l’Environnement, la mise en oeuvre de cette convention contribuera à l’amélioration de la santé de la population. “Les travaux prévus, une fois achevés, amélioreront très sensiblement le taux d’accès de la population à l’eau potable et à l’assainissement“, a-t-il déclaré. Avis partagé par l’ambassadeur Lin Jin Jin. “La réalisation de ces ouvrages va aider les provinces bénéficiaires d’avoir une meilleure de vie et contribuer au développement des activités agricoles, sociales et économiques.”

Dans le même cadre, des études géophysiques sont prévues. C’est ainsi ces études suivantes seront menées pour :

  • Identifier 30 sites bien répartis pour couvrir la zone du grès de Nubie;
  • Réaliser 30 forages profonds de reconnaissance qui vont être transformés éventuellement en forage d’exploitation;
  • Procéder aux analyses physico-chimiques et bactériologiques pour connaître la qualité des eaux;
  • Procéder aux analyses isotopiques pour connaître la recharge éventuelle et le degré de la pollution de la nappe afin de déterminer l’interface eaux de surface et eaux souterraines.

Un commentaire

  1. issa
    17 janvier 2020 at 9 h 15 min Répondre

    Merci pour ce dont, espérons que ça soit utilisées d’une bonne façon, rentable pour le Tchad

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :