Tchad : 2 648 enseignants n’auront pas leur salaire du mois d’août

Tchad : 2 648 enseignants n’auront pas leur salaire du mois d’août

La liste des fonctionnaires suspendus de la Fonction publique pour dossier incomplet est déjà connue. Celle du ministère de l’Education nationale a été affichée ce matin à l’école du centre de N’Djamena. 2 648 enseignants sont concernés.

C’est une marée humaine qui s’est acheminée ce matin de ce 21 août pour vérifier les noms sur la liste des fonctionnaires qui n’auront pas leurs salaires ce mois d’août. Cette liste est composée purement des enseignants du secteur public. Sentiments de colère et de soulagement sont lisibles sur les visages.

En fait, le ministère de la Fonction publique a adressé une note au ministère des Finances de suspendre le salaire de plus 3 000 fonctionnaires pour ce mois d’août pour dossier incomplet. Selon le ministère de la Fonction publique, les concernés ont été avisés plusieurs fois. Mais personne ne s’est présenté pour compléter son dossier.

Certains enseignants venus des provinces estiment qu’ils sont toujours des victimes de telles décisions. Car, selon eux, ils sont coupés des informations à la source. Et le plus souvent ils reçoivent les informations tard. Par contre d’autres avec sourire aux lèvres remercient le ciel puisqu’ils ne sont pas concernés par la suspension.

Pour avoir un dossier complet, il faut l’arrêté d’intégration ou l’acte de recrutement, le décret de titularisation, le diplôme de base (bac ou Bepc/t), diplôme ayant servi à l’intégration, tous les arrêtés d’avancement, une copie d’identité nationale ou bien acte de naissance, arrêté de reclassement et décret de confirmation.

Sylvain Mbaitoubam, enseignant venu de la région de Hadjer-Lamis, explique que « cette situation peut vraiment impacter la rentrée académique 2019-2020 qui est vraiment imminente si des solutions ne sont pas trouvées.  Déjà beaucoup d’enseignants sont actuellement à N’Djamena pour suivre leurs dossiers à la Fonction publique ».

Selon le syndicat des enseignants du Tchad, un comité a été déjà mis en place afin de trouver des solutions à cette situation.

2 Commentaires

  1. N'djabo Alexis
    21 août 2019 at 17 h 51 min Répondre

    Ceci ne vraiment pas bien pour ce pays, on dirait que c’est une nouvelle grève qu’ils veulent débiter.

  2. Abdoulaye
    22 août 2019 at 14 h 48 min Répondre

    Ce mieux d’être à la page.

Laisser un commentaire