Tchad: 100 hectares de terre cultivables offerts aux femmes rurales du Mayo Kebbi Ouest

Tchad: 100 hectares de terre cultivables offerts aux femmes rurales du Mayo Kebbi Ouest

Au Tchad, les femmes rurales ne disposent pas d’un accès aux domaines fonciers, elles cultivent pour leurs maris. Or ce sont des femmes qui maintiennent le ménage. Le Tchad est avant dernierdans le classement de l’inégalité des genres. 100 hectares a été remis aux femmes rurales du Mayo Kebbi ce 27 septembre 2019 à Pala. C’est Oxfam Tchad et ses partenaires avec le soutien de l’Union européenne dans le cadre du projet “Politiques publiques et transparences budgétaires au Tchad”. 

Même dans les débats au pays, la situation de la femme rurale à avoir accès au domaine foncier est passée sous silence. 80% des productrices rurales ne disposent pas des moyens de production propres ou subventionnés. 40% de la population tchadienne assurent 80% des charges alimentaires des ménages, mais seulement 37% des femmes possèdent une propriété foncière en milieu rural. 

Une campagne dénommée “Un Tchad sans faim avec la femme rurale” pour éliminer les obstacles essentiels annihilant ainsi les efforts de l’Etat et de ses partenaires de développement contre la pauvreté et la faim des millions de femmes tchadiennes.  

Au Tchad, les femmes rurales nourrissent la population par le fruit de leur labeur. Les doter des moyens de production que sont la terre et le crédit préférentiel ne peut que encourager à booster leur rendement”, Dr Khalil Ardjoun, ministre de la femme de la protection de la petite enfance et de la solidarité nationale.

Les leaders traditionnels présents à la cérémonie ont promis protégé l’espace offert aux femmes et encourager les autres à faire le même geste. 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :