lundi 28 novembre 2022

Suspension et démissions en cascade : de profondes dissensions au sein du CCMSR

Le CCMSR est plus que fragilisé depuis le pré-dialogue des politico-militaires ouvert il y a un peu plus de trois semaines à Doha, au Qatar. Après que ses représentants ont désapprouvé leur président, Rachid Mahamat Tahir Saleh, c’est au tour de Dr Kwamé Nkrumah Ramadan Ouaïdou, le commissaire à la santé et vice-président du conseil de commandement et de Frank Banadji, vice-président du CCMSR de quitter le navire.

Lire aussi : Le CCMSR réintègre  le processus de pré-dialogue

Dans des courriers datés respectivement du 3 et 5 avril 2022, adressés au président du CCMSR, Rachid Mahamat Tahir Saleh, dont votre journal a eu les copies, les désormais ex-vice-président et ex-commissaire à la santé et vice-président du commandement, Frank Banadji et Dr Kwamé Nkrumah Ramadan Ouaïdou, annoncent leurs démissions respectives du mouvement rebelle, en acceptant la politique de la main tendue du PCMT.

Lire aussi : Pré-dialogue de Doha : cacophonie au sein du CCMSR

Rappelant d’abord le fait d’avoir assumé son poste avec abnégation, Dr Kwamé Nkrumah Ramadan Ouaidou annonce que, désormais l’heure est venue pour lui de tourner cette page de lutte. “Pour moi, cette lutte n’a plus lieu d’être au moment où tout le peuple tchadien aspire à la réconciliation nationale et au renouveau”, a-t-il justifié sa décision de quitter le CCMSR.

Lire aussi : Le président du CCMSR annonce le retrait de son mouvement du pré-dialogue de Doha

Pour sa part, Frank Banadji motive son départ par le fait que le dialogue national inclusif “est l’ultime occasion de montrer au monde que nous Tchadiens avions la capacité de nous asseoir et dialogue, de laver notre linge sale entre nous Tchadiennes et tchadiens”.

Je puis vous informer de mon intention de saisir la main tendue du président du Conseil Militaire de Transition, appelant à la paix et l’unité de tous les concitoyens et vous rassurant de ma volonté de voir les enfants du Tchad unis pour le développement de notre“, a indiqué Kwamé Nkrumah Ramadan Ouaidou, pour acter ainsi son départ définitif du mouvement rebelle.

Lire aussi : Pré-dialogue de Doha : le CCMSR suspend son porte-parole et chef de délégation Gassim Cherif

Et le vice-président du CCMSR, Frank Banadji de conclure qu’il est convaincu au plus profond de son âme, que les “Tchadiens peuvent encore s’asseoir autour d’une table, s’accepter sans distinction religieuse, clanique ou ethnique et comprendre les valeurs humaines, exemplaires pour les générations futures”, d’où l’annonce son départ immédiat de son poste de vice-président du CCMSR.

Laisser un commentaire

économie

Laï, une vieille ville économiquement paralysée

L'une des premières villes du Tchad, Laï est toujours à la traine, en termes de développement économique.Voici quelques facteurs qui limitent sa croissance. Laï, c’est...

Le gouvernement interdit plusieurs manifestations, le parti PISTE obtempère

Le gouvernement a interdit, le 25 novembre, des manifestations prévues du 28 au 30 novembre, pour non-respect de délai de dépôt de la demande...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1030 votes · 1031 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité