Hydrocarbures : « la maintenance n’impactera pas l’approvisionnement en produits pétroliers liquides », rassure la SRN

Hydrocarbures : « la maintenance n’impactera pas l’approvisionnement en produits pétroliers liquides », rassure la SRN

La Société de Raffinage de N’Djamena (SRN) informe l’opinion nationale qu’elle a commencé, depuis le 23 février 2019, la maintenance générale de ses installations pour assurer la sécurité et l’efficacité de ses activités, gage du bon fonctionnement de toutes ses installations. C’est à travers un communiqué de presse, signé de la direction générale ce 11 mars 2019.

Durant cette période de maintenance, toutes les unités de productions seront mises aux arrêts  pour permettre à la SRN de réaliser de travaux d’inspection et de révision sur les équipements de différentes unités de production. Elle  permettra aussi à la SRN de procéder au changement des pièces de rechange en vue d’assurer le bon fonctionnement de l’usine après le redémarrage des unités de production, selon les termes du communiqué.

« Après une période de fonctionnement de plus de 4 ans, la SRN se devait de procéder impérativement à la maintenance générale, si on sait que la révision générale se doit d’intervenir tous les trois ans selon le modèle de conception de base », informe la direction générale de la société.

Par ailleurs, la SRN rassure l’opinion nationale que cet arrêt programmé n’impactera pas l’approvisionnement en produits pétroliers liquides (Essence, Gasoil, Jet A-1)  auprès de la raffinerie. Les enlèvements de produits pétroliers liquides à la SRN continue sans interruption. Cependant, la livraison du gaz butane a été réduite pour la circonstance. La SRN continue à apporter son soutien logistique en stockant les gaz butane importés des pays voisins du Tchad, par l’Autorité de régulation (ARSAT) suivant les engagements pris par le ministère de tutelle. Les niveaux des cuves sont suffisants pour approvisionner en produits pétroliers liquides toute l’étendue du territoire

Selon la direction générale de la SRN, toutes les dispositions sécuritaires sont mises en œuvre pour que la maintenance se fasse selon les règles de l’art et sans incidence tout en respectant les normes de sécurité et de l’environnement. La Société de raffinage de N’Djamena entend faire de son mieux pour finaliser la maintenance générale et le redémarrage des unités de production dans les délais requis.

La SRN continuera à apporter toujours son soutien au gouvernement du Tchad ainsi qu’au peuple tchadien en attendant le prochain redémarrage, affirme la direction générale.

Un commentaire

  1. Nadjidoumdé Florent
    11 mars 2019 at 17 h 43 min Répondre

    Ce n’est pas l’information que le public attend. C’est l’accessibilité et la disponibilité du gaz butane qui importe en ce moment. Ils ne se rendent pas compte que la population est entrain de souffrir de la pénurie du gaz ?

Laisser un commentaire