Sport : « Il s’agit d’un problème d’encadrement de nos sportifs », dixit Déby

Lors de sa traditionnelle conférence de presse en rapport avec le 11 août, la question du développement du sport n’a pas échappé au chef de l’Etat tchadien. Il promet de nouvelles initiatives.

Et la première est son engagement dans ce domaine.  Le chef de l’Etat tchadien a profité de cette occasion pour faire un rappel  sur les travaux réalisés pour le compte du sport.  « Je vais vous rappeler que nous avons construire beaucoup de stades à travers le pays, que ce soit à Abéché, Biltine, Sarh, Doba ». Il a souligné a également qu’à part la réalisation des infrastructures, le gouvernement a injecté assez d’argent dans ce secteur. « L’Etat a consenti beaucoup  de ressources et il y’a de cela une semaine, nous avons intégré plus de 700 millions de francs CFA pour le compte du sport », a-t-il fait savoir.  Malgré cet investissement, les résultats sont décevants. Et c’est le président de la République qui le dit. « Je suis déçu par les résultats que nous enregistrons tant sur le plan national qu’international. »

LIRE AUSSI : « En matière de sport les Tchadiens sont un peu déçus », déclare Idriss Déby Itno

Pour le chef de l’Etat, le problème de ce secteur se trouve dans la gestion que dans les moyens. « Il ne s’agit pas d’un problème de moyen. Il s’agit d’un problème d’encadrement de nos jeunes par ceux qui en ont la charge.  Et il s’agit aussi de la prise en main  des jeunes par ces responsables. » Il conclut en ces termes « Nous devrions faire en sorte que les choses changent. Et je serai aux côtés des jeunes et des ministres en charge pour que notre pays ne soit pas dépêtré en matière de sport. »

LIRE AUSSI : pas d’exploit à Malabo, les Sao battus et éliminés du Chan

Un commentaire

  1. Deoutar Ferdinand Oyono
    10 août 2019 at 9 h 56 min Répondre

    Je suis très d’accord avec le Président de la République par rapport aux défaites continuelles des SAO. La population Tchadienne a investi énormément dans le développement de sports à travers les deux téléphonies mobiles Tigo et Airtel sur chaque appel, mais le vrai problème se trouve dans la sélection des joueurs. Les responsables de football tchadien mettent leurs intérêts personnels au devant et non celui de la nation. Alors il est temps que ceux qui ont la responsabilité de gérer le football tchadien, fassent avec une conscience nationale et non personnelle.

Laisser un commentaire