mardi 4 octobre 2022

Soudan : visite du nouveau procureur de la CPI à Khartoum

Le nouveau procureur général de la Cour pénale internationale (CPI), Karim Khan, a débuté mardi sa première visite à Khartoum, qui a fait récemment un pas supplémentaire vers un éventuel procès de l’ex-président Omar el-Béchir devant la CPI, selon l’agence Suna.

Le nouveau chef de la CPI discutera avec les autorités soudanaises des manières de “consolider la coopération sur l’enquête” menée par l’instance internationale depuis 2005 sur les crimes commis au Darfour, dans l’ouest du pays, selon l’agence Suna.

Le conflit au Darfour a opposé à partir de 2003 le régime à majorité arabe de M. Béchir et des insurgés issus de minorités ethniques, faisant environ 300.000 morts et près de 2,5 millions de déplacés durant les premières années de violences, d’après les Nations unies.

Arrêté et jugé au Soudan après sa destitution en 2019 sous la pression d’une révolte populaire, l’ex-président est recherché par la CPI installée à La Haye, tout comme d’autres figures de l’ancien régime, pour “crimes contre l’humanité” et “génocide” au Darfour.

Déjà reconnu coupable de corruption en décembre 2019, M. Béchir est actuellement détenu à la prison de Kober à Khartoum et est parallèlement jugé pour son rôle dans le coup d’Etat qui l’a porté au pouvoir en 1989.

La semaine dernière, le cabinet ministériel soudanais a voté en faveur de la ratification du Statut de Rome de la Cour pénale internationale (CPI), une nouvelle étape vers un éventuel procès international de M. Béchir devant cette instance internationale.

Source: VOA

Laisser un commentaire

économie

‘’ Ce qui est sûr, le Tchad n’échappera pas aux sanctions’’, Dr Evariste Ngarlem Toldé, politologue

Dans un communiqué, la Commission paix et sécurité de l’Union africaine (UA) a rappelé aux dirigeants de la transition tchadienne leur non éligibilité aux...

Burkina Faso : l’ONU appelle les nouveaux putschistes à préserver la “paix et la stabilité”

Après la démission du président de la transition, le lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, à la suite du coup d’État mené par les hommes...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
955 votes · 956 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité