Sondage : quelle est pour vous la personnalité tchadienne de 2013 ?

L’année 2013 s’achève et voici venu le temps du bilan, nous avons dressé une liste de 10 personnalités qui ont selon les membres de la rédaction marqué l’année. Vous constaterez que nous avons délibérément ignorer les politiques (Deby, Yorongar, Kebzabo, Erdimi, etc.) car nous jugeons que ceux-ci, en place depuis des lustres ne font rien ou pas grand chose pour le rayonnement de notre chère patrie. Nous nous sommes concentrés sur des descendants des Saos qui par leurs actions ou travail font retentir notre hymne ou portent haut nos drapeaux. Certains figure dans cette liste par le simple fait qu’ils ont dominés l’actualité tchadienne pour leurs engagements politique, citoyen, etc.

Makaila Nguebla: le célèbre blogueur tchadien et pourfendeur du régime MPS a dominé l’actualité en 2013 par son extradition du Sénégal vers la Guinée pour atterrir en France comme exilé politique.

Eric Topona et Avenir de la Tchiré : tous deux journalistes arrêtés pour leurs écrits jugés très acerbes par le régime en place, ils ont mobilisé les médias principalement le web. Topona est le secrétaire général de l’Union des Journalistes Tchadiens (UJT) arrêté et inculpé “d’atteinte à l’ordre constitutionnel”. DE LA TCHIRÉ, directeur de publication du journal Abba Garde et trésorier de l’UJT, était poursuivi pour “incitation à la haine et au soulèvement populaire”.

Général Oumar Bikimo: le commandant des FATIM mérite de figurer dans cette liste pour le travail et le sacrifice que lui et ses hommes ont accomplis au Mali.

Jacqueline Moudeina: l’avocate et militante des droits de l’homme, voit en cette année aboutir son combat de longue date pour l’inculpation et le jugement de l’ancien président Hissene Habré.

Mahamat Saleh Haroun: le cinéaste tchadien s’est une fois de plus illustré en produisant un chef d’œuvre qui a été acclamé par beaucoup. Son film “Gris-Gris” a été présenté au festival de Cannes comme étant le seul film africain en lise. “Gris-Gris” est pré-sélectionner pour les Oscars dans la catégorie film étrangers.

Djimrangar Dadnadji: l’ex-premier ministre se serait distingué par les records qu’il a battus, 5 remaniements pour 10 mois de fonction. On mettra à son crédit sa volonté de vouloir changer les choses. Sa nomination comme sa déchéance a fait couler énormément d’encres.

Kaar Kaas Sonn: l’artiste tchadien (chanteur et écrivain) n’a pas fait les gros titres pour ses productions artistiques, mais pour sa grève de faim visant à dénoncer les arrestations arbitraires et réclamer plus de démocratie.

Moussa Faki Mahamat: n’en déplaise à ses détracteurs, la diplomatie tchadienne a fait parler d’elle cette année à tord ou à raison. Le mérite revient à l’homme qui est à sa tête (présidence de la CEEAC, action au Mali, siège au Conseil de sécurité à l’ONU, etc.)

Mounira Mitchala: “la panthère douce” comme on l’appelle a fait honneur au drapeau tricolore en décrochant le prix de la meilleure artiste féminine d’Afrique centrale lors des Kora Awards

Cette liste n’est pas exhaustive, vous pouvez la compléter en proposant des noms en commentaire et surtout n’oubliez pas de compléter le sondage ci-dessous.

Que pensez-vous du mouvement des indignés de la téléphonie mobile?

View Results

Loading ... Loading ...

13 Commentaires

  1. Dara Djaldi
    29 décembre 2013 at 16 h 54 min Répondre

    C’est une bonne initiative de proposer un tel sondage a’ vos lecteurs, cependant, je propose a’ l’avenir, pour n’exclure personne, l’introduction dans un premier temps de plusieurs catégories (ex.: personnalités politique, culturelle, sportive, meilleure plume, etc…) et ensuite soumettre au vote les gagnants de chaque catégorie. Merci.

    • Tchadinfos
      29 décembre 2013 at 20 h 11 min Répondre

      Merci pour vos conseils.

  2. Neldjingaye kameldy
    29 décembre 2013 at 17 h 02 min Répondre

    Je salue son courage

  3. Sanoussi Baradine Abdelkerim
    29 décembre 2013 at 17 h 19 min Répondre

    c’est une fierté pour moi de voir tous les politiques écartés. j’espère que le classement de la rédaction n’est pas objectif car les gens comme Makaîla, Eric et Mouseye n’ont pas réellement haussé le drapeau tchadien. le simple fait qu’ils ont dominé l’actualité n’a aucun intérêt pour le citoyen lamda. ceux qui méritent d’être encouragés sont: D’abord Mahamat Saleh Haroun avec le concours de son film Gris-gris aux festivals de Cannes. Ensuite Moussa Faki Mahamat, qui a toujours intervenu sur toutes les actualités concernant le Tchad notamment sur le plan diplomatique. Enfin Jacqueline Moudeîna et Dadnadji qui eux aussi ont contribués de leur manière.

  4. Abdelbassit Youssouf
    29 décembre 2013 at 20 h 14 min Répondre

    Je vote pour cet homme parce qu’il faut le dire si ces derniers mois,on parle du Tchad à l’international,c’est à cause de l’expertise et de la politique de ce grand commis de l’Etat.Le Tchad tout entier est fier de cet homme.

  5. alex
    30 décembre 2013 at 8 h 18 min Répondre

    Emmanuel Derkembe mérite une place pour son courage légendaire.

  6. Ngaryadji Allahmbatna Clément
    4 janvier 2014 at 13 h 16 min Répondre

    Cet homme mérite d’être recompensé pour ce combat qu’il est en train de mener pour la vraie démocratie au Tchad. C’est un defenseur, un pourfendeur et que sais-je encore? Je vote pour Maikala Nguébla.

  7. vidal
    4 janvier 2014 at 14 h 33 min Répondre

    SUPER ARTISTE……..

  8. Passingar Mohtaar
    4 janvier 2014 at 14 h 57 min Répondre

    Rare sont les hommes politiques tchadiens qui mettent leur matière grise en marche pour une reflexion positive pour l’avenir de ce pays.

  9. Blin
    4 janvier 2014 at 15 h 14 min Répondre

    Tous ont mérité ce titre mais ma préférence va à ceux qui ont souffert l’incarcération, Eric et Mousseye

  10. ALLAH-NDIGTA David
    5 janvier 2014 at 16 h 58 min Répondre

    Vive la liberté de la presse!!!!

  11. Mbaississem
    6 janvier 2014 at 8 h 42 min Répondre

    Votre commentaire

  12. moussa mht saleh
    13 février 2014 at 6 h 24 min Répondre

    Oui la liste n est pas mouvaise,mais fair une jeste pour le tchad,pourvu que la jeste soit objectiv,logique et pour une cause noble:par excemple :la justice,ligalite,liberte,morale,je pense que ceux mots sont les princips du devoleppement humain. Se donne a un resultat peuple eduque.un peuple eduque,c est un peuple qui se construit positivement.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :