Société : « Toute la jeunesse africaine souffre de l’ingérence des politiques dans son affaire », observe Mahamat Souleymane Djibrine

Société : « Toute la jeunesse africaine souffre de l’ingérence des politiques dans son affaire », observe Mahamat Souleymane Djibrine

De retour de Kinshasa, en République Démocratique du Congo (RDC), où il a participé du 5 au 13 décembre 2018  à la rencontre des réformes de l’Union panafricaine de la Jeunesse (UPJ), le président du Conseil national consultatif de la Jeunesse du Tchad (CNCJ), Mahamat Souleymane Djibrine, a été accueilli dans la soirée du dimanche 16 décembre 2018 à l’aéroport International Hassan Djamouss de N’Djamena. Les jeunes tchadiens se sont mobilisés pour lui exprimer leur reconnaissance d’avoir porté leur voix à l’échelle continentale.

Le président du CNCJT se dit émerveillé par l’accueil qui lui a été réservé. Il estime que cela démontre la prise de conscience de la jeunesse du Tchad. Pour Mahamat Souleymane Djibrine, la mobilisation des jeunes le réconforte dans son combat pour l’épanouissement de la jeunesse. Il renseigne qu’à la rencontre de Kinshasa,tous les maux qui minent le bien-être des jeunes ont été débattus sans langue de bois. Le président du CNCJT déclare que : « toute la jeunesse africaine a un mal commun qui s’appelle l’ingérence des politiques dans les affaires des jeunes. »En outre, Mahamat Souleymane Djbrine informe que la rencontre de Kinshasa a permis d’évaluer le niveau de chaque pays. La RDC séance tenante dans le cadre de rajeunissement de sa fonction publique a intégré 14 000 jeunes rapporte-t-il. Le président du CNCJT encourage le gouvernement tchadien à emboîter le pas à ce pays. « Le voyage a été fructueux pour la jeunesse tchadienne » se félicite-t-il

Un commentaire

  1. Les observations de Mahamat Souleymane Djibrine sur la société – United Africa News
    18 décembre 2018 at 0 h 59 min Répondre

    […] Source: Tchad Infos […]

Laisser un commentaire